Des nouvelles fraîches sur Buffy par anapoetic

Newsletter Buffy

Newsletter Buffy du 07.06.2014

Je sais, je sais, en ce moment, la ponctualité n'est pas mon fort ! J'ai trouvé du travail, et donc il m'a fallu un petit temps d'adaptation niveau organisation de mon temps...

Pas besoin, pour la NL de Mai, car c'est toujours le même plan à suivre, c'est seulement le contenu qui change !

- 1/05, J. Benz (1972) et B. Chase (1972)

- 12/05, L. Crouse (1948) et BuffyAngel (Administrateur Principal)

- 16/05, D. Boreanaz (1969)

- 24/05, S. Hagan (1984)

Commençons avec les mauvaises nouvelles. Les annulations de séries, pour cause de faible taux d'audiences, ou manque de finances, ou autres... La première, Men at Work avec A. Busch, après 3 saison, le dernier épisode avait été diffusé le 12 mars dernier. The Crazy Ones avec S. M. Gellar dont CBS a annulé au bout d'une saison, pour son faible taux d'audience d'après la chaîne. D'autres ont subit le même sort comme Killer Women avec M. Blucas et DADS avec S. Green.

Contrairement à la série Marvel's Agents of SHIELD, qui a le droit de poursuivre son existence pour une deuxième saison. Poursuivons les bonnes nouvelles !!!

Une palette d'acteurs et actrices sont ou seront à l'affiche au cinéma. Honneur aux dames ! E. Dushku, bientôt avec Eloise, film d'horreur de R. Legato. Son rôle est encore inconnu, et le tournage se passe actuellement à Détroit. J. Benz, avec Havenhurst, film d'horreur de A. C. Erin, dont elle a elle-même dévoilée l'info sur son Twitter. Elle y interprète le rôle principal, Jackie. Aux Messieurs, N. Brendon, avec Coherence un thriller de J. W. Byrkit. Son rôle : Mike. Et le meilleur pour la fin ! J. Marsters, avec Dragon Warriors, film heroic-fantasy loufoque, décrit comme un mélange du Seigneur des Anneaux et de Princess Bride. Son rôle est celui de Lord Tensley.

Le vampirisme est vieux comme le monde

Le vampirisme s'est manifesté très tôt dans l'histoire, ce qui ne peut étonner si l'on se réfère aux puissantes vertus attribuées habituellement au sang et à la crainte de la colère des défunts, que l'on tente d'apaiser par des offrandes. D'autre part, la conservation parfaite du corps de certains cadavres a contribué au développement du mythe.

1) L'Antiquité

Le panthéon assyrien (empire mésopotamien, XVIIIè - VIIè siècle av. J. C. ; région d'Asie Occidentale entre le Tigre et l'Euphrate (fleuve), grand foyer de civilisation dans l'Antiquité.) possède des démons suceurs de sang, dont la malfaisante Lilith. Les Grecs parlent des ombres de la Maison d'Hadès, dieu des Enfers, avides du fluide vital des victimes, et les Romains ont Lamia, la goule malfaisante qui vampirise ses victimes et dévore les foetus.

2) Le Moyen-Âge et la Renaissance

C'est au XIè siècle que l'on trouve la première mention officielle du vampirisme en Occident. Après quoi, le thème connaît un développement prodigieux. Ainsi, au XIIè siècle, en Angleterre, ces créatures sont réputées si nombreuses qu'il faut les brûlées pour calmer la fureur populaire. En Hongrie, la Comtesse sanglante, Elisabeth Bathory (1560-1614), aurait fait assassiner des centaines de jeunes filles pour boire leur sang et s'y baigner afin de préserver sa célèbre beauté des ravages du temps.

3) Le XVIIIè siècle

A partir de 1730, un phénomène étrange, parti de la Grèce, s'étend à toute l'Europe centrale : des tombes profanées en série. Les cadavres, soupçonnés d'êtres des vampires, sont déterrés, leurs coeurs transperçés d'un pieu et brûlés. L'armée doit intervenir. Plusieurs ouvrages traîtent de ce sujet, dont celui, très critique, du religieu bénédictin français Dom Augustin Calmet. Le mélange d'engouement et de peur est tel que Voltaire écrit dans le Dictionnaire Philosophique (1764) : "On n'entendit plus parler que des vampires de 1730 à 1735."

4) Le XXè siècle et plus tard

De nos jours encore, alimenté par un cinéma prolixe (bavard, trop long) en film d'horreur, le mythe fascine et marque de temps à autre la personnalité de tueurs sanguinaires comme Peter Kürten (surnommé le Vampire de Düsseldorf), Vlado Makaric, Kuno Hoffman (le Vampire de Nuremberg), ou celle des membres d'étranges sectes dites vampiriques.

Source : livre Les Grandes Egnimes

5)Vampires dans l'histoire

1431 - 1476 : Naissance et mort de Vlad IV, dit Dracula, conquérant roumain, célèbre pour sa cruauté.

1484 : Innocent VIII reconnaît officiellement l'existence de morts vivants.

1611 : Procès et condamnation de la comtesse hongroise E. Bathory, accusée d'avoir fait assassiner des jeunes filles pour boire leur sang et ainsi préserver sa jeunesse et sa beauté.

1725 : Procès pour vampirisme du Hongrois P. Plogojowitz.

1726 : Procès pour vampirisme du Serbe A. Paole.

1728 : M. Ramft, De masticatione mortuorum in tumulis liber (Traité sur la mastication des morts dans leur cerceuil).

1732 : Première attestation du mot Vampyre en français.

1746 : Dom Calmet, Traité sur les revenants en corps, qui répertorie tous les types de morts vivants, condamnés par l'Eglise.

1769 : Voltaire, article "vampire" dans Le Dictionnaire Philosophique. Condamnation des superstitions.

6)Vampires et Monstres deans la fiction

1764 : H. Walpole, Le Château d'Otrante (roman gothique).

1794 : A. Radcliffe, Les Mystères d'Udolphe (roman gothique).

1796 : M. G. Lewis, Le Moine (roman gothique).

1797 : W. Goethe, La Fiancée de Corinthe.

1818 : M. Shelley, Frankenstein.

1819 : J. W. Polidori, "Le Vampire" (premier récit en prose mettant en scène un vampire).

1836 : T. Gauthier, La Morte amoureuse.

1871 : S. Le Fanu, Carmilla.

1886 : R. L. Stevenson, Le Cas étrange du Dr Jekyll et de Mr Hyde.

1897 : B. Stoker, Dracula.

1914 : B. Stoker, "L'Invité de Dracula" (publication posthume par la soeur de l'auteur : il s'agit du premier chapitre de Dracula supprimé par B. Stoker).

1922 : Murnau,Nosferatu le vampire (première adaptation fidèle du roman de B. Stoker).

1928 : H. P. Lovecraft, La Maison maudite.

1931 : T. Browning, Dracula (adaptation du roman de B. Stoker, avec Bela Lugosi dans le rôle-titre).

1958 : T. Fisher, Le Cauchemar de Dracula (avec C. Lee).

1966 : T. Fisher, Dracula, prince des ténèbres (avec C. Lee).

1967 : R. Polanski, Le Bal des vampires (version parodique).

1976 : A. Rice, Entretien avec un vampire (roman).

1979 : W. Herzog, Nosferatu, fantôme de la nuit (hommage au film de Murnau).

1992 : F. F. Coppola, Dracula (adaptation du roman de B. Stoker).

2002 : G. Maddin, Dracula, pages tirées du journal d'une vierge (adaptation filmique).

Source : Dracula de B. Stoker

Je vous prie de m'excuser de mon retard, la raison est un souci temporaire de planning. Et vous dis à la prochaine. Bisous. Bye.

Newsletter rédigée par anapoetic

Rejoins-nous !
Informations

Archives des newsletters Buffy

Nous contacter