Des nouvelles fraîches sur Buffy par lolia

Newsletter Buffy

Newsletter Buffy du 17.03.2008

LEVÉ DE RIDEAUX

3, 2, 1… A chaque génération il y a une élue, seule, elle devra affronter les vampires, les démons et les forces de l’ombre… Elle s’appelle Buffy.

Et oui vous l’avez reconnue, la newsletter de Buffy est de retour. Mais contrairement à la prophétie, la tueuse n’est jamais seule. Tout le petit scoobygang est là !

Et elle en aura bien besoin, car en ce début du mois de mars, ce ne sont pas les giboulées que nous prenons mais nous voici plutôt… …Enfermés !

J’espère que vous n’avez pas oublié vos pieux et vos fioles d’eaux bénites car ce n’est pas le moment.

Figurez-vous, que, en pleines investigations dans le lycée de Sunnydale, le Scooby Gang et moi, nous nous sommes retrouvés coincés !

Heureusement vous êtes là et vous allez nous aider à sortir d’ici. Comment ? Eh bien lisez…. Au départ nous nous étions tous rassemblés à la bibliothèque. Les portes semblaient toutes verrouillées.

Nous avons commencé à fouiner dans les livres de Giles histoire de comprendre quel effet démoniaque pouvait être la cause de cet enfermement. Heureusement qu’un Anglais à lunette n’a pas que le charme anglais, mais aussi les cellules grises d’un Poirot !

En réalité, nous sommes victimes du sort de « Mars ». Le printemps pointe son nez et l’hivers le refuse. Et il semblerait qu’il y a bien longtemps, la bouche de l’enfer ait signé un pacte avec l’hiver. Le lycée est donc ensorcelé !

Tout au long de cette longue nuit d’hiver j’ai visité les pièces du lycée à la recherche de la moindre petite chose qui pourrait nous sortir de là.

Tour à tour les membres du Scooby Gang se sont succédés à mes côtés.

Je vous propose ce soir de vous raconter mon expérience…

ÉLÉMENTAIRE MA CHÈRE ANYANKA

Dès que je suis sortie de la bibliothèque j’ai été suivie de près par Anya. D’un pas pressé nous nous sommes rendu en salle informatique où Giles nous avait dit que Mademoiselle Calendar y avait caché des « sorts de printemps ».

Je pensais pouvoir faire ces recherches dans le calme mais c’est sans compter sur cette chère ex-démon vengeur ! Elle a commencé à me raconter ce qu’elle avait trouvé lors de ces dernières investigations ! Vous vous maginez vous ? Dans la pénombre d’une salle rempli d’ordinateur avec une jeune femme qui vous fait état de ses recherches ?

Eh bien sachez que c’était intéressant ! Ne vous inquiétez pas, je ne vous priverai pas de la découverte…

Car ce mois-ci c’est au tour de James Masters de passer sous nos lanternes. Et l’actualité du chanteur acteur est bien remplie, voyez plutôt :

Vous n’êtes pas sans savoir que James a interprété Brainac, dans Smallville. Un rôle de méchant pour changer ! Eh bien il revient dans l'épisode 15 de la saison 7 intitulé 'Veritas'. La diffusion est prévue le 27 mars 2008 aux USA, Kara (Laura Vandervoort) décide d'apprendre à son cousin Clark Kent (Tom Welling) à voler afin de renforcer ses chances de combat face à Brainiac. Cependant, ce dernier semble avoir le dessus sur le duo et, par ailleurs, quelques personnes aimées de Clark sont attrapées dans le feu de l'action...

Donc le gros scoop :
Il semblerait que Clark ne gagne pas face à Brainiac étant donné que James Marsters l’a confirmé sur son site officiel !! L’acteur devrait donc revenir dans la prochaine saison de Smallville. Mais celui-ci pourrait apparaître sous une autre apparence : lors d’une récente interview il s’est dit volontaire de revenir sous de ouveaux traits. Précisant au passage, la sympathie des acterus et la qualité du lieu de tournage (Vancouver).

James a aussi récemment fait une apparition dans Torchowd. Et son jeu a été acclamé par un critique du Chicago Tribune :"J'ai très apprécié la performance de James Marsters en tant que le Captain John Hart, l'ex-petit ami psycho du Captain Jack Harkness, dans la première de la saison 2. Hart est le Spike de base de la série Buffy avec les cheveux plus foncés et la garde-robe d'Adam Ant."

Mais l’actualité de l’acteur ne s’arrête pas là : loin de là ;)

Car attention, apprenez que James interprète le rôle de Picolo pour l’adaption de Dragon Ball au cinéma. Le tournage n’a duré que quelques semaines mais la sortie est prévue pour 2009. ? La 20th Century Fox n'a pas dit officiellement la raison du report du film Dragonball d'août 2008 à avril 2009 mais il semblerait que le but soit d'éviter la compétition avec 2 autres films, Star Wars: The Clone Wars et la comédie de Ben Stiller, Tropic Thunder, qui sortiront aussi au mois d'août. (source : Canoë).

Et parce qu’il est aussi chanteur le beau brun/blond donnera un concert le 2 mais 2008 à Londres… Affaire à suivre…

La tête plongée dans un des multiples PC, j’écoute toujours Anya me raconter ces trouvailles. Même si ce n’est pas vraiment le moment je trouve qu’elle a fait un excellent travail. Mes recherches de leurs côt és ne seblent pas veines puisque j’arrive à ouvrir un document et trouve le début d’une formule : « L’arrivée de Mars, fait qu’il se casse…

Mais la suite a disparu. Je contacte Giles avec mon mobile (ben oui de nos jours même les Anglais à lunettes ont un mobile !) et il m’indique que je dois retrouver Willou dans le couloir B devant la porte du défunt Monsieur Platt.

WILLOW LA SORCIÈRE BIEN AIMÉE

J’ai quitté Anya pour retrouver la rouquine. L’ambiance du lycée vide et poussiéreux à l’air de la troubler. Elle est figée devant la porte ouverte du bureau de Monsieur Platt, Je reste quelques instants silencieuse, n’osant pas déranger la petite sorcière…

Je me décide enfin à lui l’interroger sur la raison de son tourment… Elle me dit simplement, « C’était si dur… ». Je lui demande « quoi ? ». « Regarde… » me répond-elle.

Je me tourne vers le bureau de monsieur Platt et ce que je vois…

Buffy à réussi à se faire réintégrer dans le lycée de Sunnydale , mais non sans conditions . En effet , Snyder lui impose une visite chez le psychologue du mycée , Mr Platt , afin de juger si oui ou non Buffy à sa place en société ...

M. PLATT (Sans se tourner vers elle) : Il est deux heures, mademoiselle Summers.

BUFFY (Souriant) : Buffy Summers, bonjour, comment ça va ?

Son sourire disparaît quand elle réalise qu'il ne va pas se tourner vers elle. En fait, il laisse simplement échapper un énorme nuage de fumée.

BUFFY : Bien... Je suis d'accord pour vous voir, je vais coopérer et essayer de commenter les taches d'encre, mais... je ne vous parlerai pas de ma vie, ni de mon enfance, ni de..., ni de quoi que ce soit qui me concerne... et... et je ne veux pas qu'on soit ami.

M. PLATT (Se tournant finalement vers elle) : Nous ne serons pas amis. (Souriant) Vous avez déjà des amis, je l'espère. C'est bien d'avoir des amis. (Il prend une autre bouffée de sa cigarette, avant de l'écraser dans le cendrier) Ils vous aiment, ils vous comprennent, ils vous disent ce que vous voulez entendre. (Ouvrant son tiroir) Ce n'est pas ce qu'il vous faut. (Sortant une bombe désodorisante du tiroir) Ce qu'il vous faut, c'est un interlocuteur pas... trop fou, un professionnel qui... qui vous donne honnêtement son opinion.

Il retire le bouchon de l'aérosol, puis laisse s'échapper un peu du désodorisant pour changer quelque peu l'air de la pièce. Buffy le regarde faire, surprise, mais ne dit rien.

M. PLATT : Ça, je peux l'être. Asseyez-vous.

Tandis qu'il replace le capuchon sur l'aérosol, et range ce dernier dans le tiroir de son bureau, Buffy prend place sur la chaise qu'il lui a indiquée.

BUFFY : Pas trop fou ? Ce sont vos références ?

Il se lève, puis s'approche de Buffy de l'autre côté de son bureau.

M. PLATT : Ecoutez, Buffy, toute personne..., aussi bien, un clochard, (S'asseyant sur le rebord de son bureau) que le pape... toute personne qui prétend être totalement saine d'esprit, ment ou est justement très atteinte. Je veux dire que tout le monde a des problèmes. Tout le monde a ses démons en lui.

BUFFY (Détournant les yeux) : Là-dessus, je ne peux qu'acquiescer. (Elle baisse la tête pour regarder ses mains)

M. PLATT : Tant mieux. Donc, l'espoir qui nous reste est que... les démons se combattent. (Buffy lève les yeux vers lui, surprise) Les gens changent. Vous, aussi, pouvez changer. Bon. A vous. (Croisant les bras) Commencez par me parler de votre fugue.

BUFFY (Souriant faiblement en s'enfonçant dans la chaise) : C'est une longue histoire.

M. PLATT : Mmmm. (Haussant les épaules) J'ai le temps.

BUFFY : C'est terminé, c'est le passé, c'est derrière. Et maintenant, j'ai avancé. J'ai même un nouveau petit ami.

M. PLATT : C'est une bonne chose. (Faisant de grands gestes avec ses mains) Mais, je ne vous ai pas demandé de me raconter la fin du film.

BUFFY : J'étais... je fréquentais quelqu'un et... et, ça c'est mal terminé. Ma mère et moi, on s'est disputé, et... je suis partie.

M. PLATT : Parlez-moi un peu de celui avec qui ça c'est... mal terminé.

Elle le regarde un moment sans rien dire, puis laisse échapper un soupir en baissant les yeux.

BUFFY : C'était mon premier... mon premier... grand amour.

M. PLATT : Il a changé.

Elle lève les yeux vers lui.

BUFFY : Oui.

M. PLATT : Il vous a blessée.

BUFFY : Oui.

M. PLATT : Et vous n'avez pas cessé de l'aimer.

Buffy ne sait guère quoi ajouter.

M. PLATT : Vous savez, il n'y a pas de honte. Beaucoup de gens se perdent dans l'amour. On en fait de très belles chansons. L'ennui, c'est que... vous ne pouvez pas rester perdue. Un jour ou l'autre... il faut le trouver votre chemin.

BUFFY : Et si on ne peut pas ?

M. PLATT : Dans ce cas... Eh bien, l'amour se transforme en maître et vous... devenez son chien.

Les frissons parcours à nouveau mon corps et les images et sons de la pièce disparaissent en même temps que les larmes coulent sur les joues de la sorcière.

Nous nous ressaisissons aussitôt et allons fouiller le bureau abandonné. Nous trouvons un aérosol vide, un paquet de cigarettes séchées et un agenda. Nous le feuilleton et nous rendons aussitôt au mois de mars… Le 21 mars il est écrit : « …sous les flocons de glace ton cœur trépasse… ».

Bien évidemment, vous l’aurez deviné, il manque encore la fin. Je trépigne d’impatiente tandis que Willow regarde à travers la vitre le vent et la pluie devenus de plus en plus violents. Nous appelons la bibliothèque pour savoir si les autres n’ont rien trouvé. Ils ont tous fait choux blanc. GIles m’apprend que Buffy devrait arriver d’une minute à l’autre. En attendant il envoie Alex me rejoindre à la cafétéria.

ALEX LE GARCON AU TENDRE CŒUR MOELLEUX

Je retrouve Alex qui m’attend devant la porte. Je suis contente de le retrouver. Je sais qu’avec lui on ne s’ennuie jamais ! En me voyant arriver il esquisse un sourire en me tendant un paquet de Pop Corn qu’il a acheté au distributeur. Je ne peux que répondre à l’invitation et en engouffre une poignée dans ma bouche. Alors que je fouille les cuisine, Alex s’assoit sur une des tables et commence à me raconter ses inévitables anecdotes de tournages ! Pour « réchauffer le cœur » dit-il.

Le premier à passer au filet est le ténébreux David Boreanaz. Le gai luron m’apprend que david avait beau côtoyer les pires montres et les affronter à longueur de journée, sa phobie n’est autre que les volatiles. Je cite :"J'ai peur des poulets et des oiseaux ! Elles sont vraiment tordues ces bestioles, et puis elles sont tout le temps en train de glousser !"et "Je ne peux pas passer devant le rayon volaille d'un supermarché sans avoir une véritable crise d'angoisse".

Pris d’un fou rire commun Alex m’envoie quelques Pops Corn avant d’enchaîner sur Nicholas Bredon son double… Car saviez-vous qu’avant de commencer le tournage de Buffy, Nicholas avait un piercing au nombril depuis 3 ou 4 ans. Il a dû l'enlever car Joss Whedon trouvait qu'Alex n'était pas du genre à faire cela.

« Et c’est bien vrai ! » me confirme l’intéressé. Il continue en me parlant du frêre jumeau de l’acteur. Car si on la vue dans « Le double », on ne sait pas forcément que lorsque Nicholas était malade, comme lors du tournage de « la quête » (saison 5 épisodes 18) il lui était impossible pour lui de jouer. Alors Kelly (son frêre) la jouée à sa place et on n'y a vu que du feu!

J’ai maintenant la tête dans les gamelles et Alex, toujours aussi gai, me raconte maintenant les péripéties de James Masters. Il cite l’acteur concernant une rencontre avec des ‘fans’ : "Ca été le moment le plus embarrassant de toute ma vie et ça a été une grande leçon, vous ne devez jamais être persuadé que les gens vous connaissent ou vous reconnaissent.
Bon... alors voila j'étais en train de faire ma lessive dans un lavomatic en face du Parc Roger et je vois deux filles me pointer du doigt et s'esclaffer, je me suis dit ouais c'est moi Spike, je vais aller les voir et ça va leur faire plaisir (l'expression typiquement anglaise c'est je vais les rendre heureuses pour la journée), j'ai parlé du temps qu'il faisait et de chose et d'autre pendant que ma lessive était en train de se faire, mais pas du tout de Buffy. Au bout d'un moment une des jeunes filles (elle était toute petite) se rapproche de moi et me dit : "on n'a que treize ans vous savez".
Mon Dieu ... je me suis dit, elles croient que j'essaye de les draguer, alors je me suis dépêché de leur dire que je travaillais pour un show TV, elles m'ont demandé un autographe! 
Après ça j'avais juste envie de mourir sur le champ."

Pendant que mon acolyte finit les friandises, je tombe sur un bout de papier froissé et poussiéreux, se trouvant entre deux marmites. C’est la suite du message : « et les corps se s’enlacent et se délacent… ».

Zut ! Je commence nous commençons vraiment à avoir froid et aucne piste sérieuse ne s’offre à nous. Nos portables se mettent à sonner communément. C’est Giles et Willow, ils nous préviennent que Buffy est arrivée. Nous courons immédiatement dans la bibliothèque.

AVEC BUFFY, LES VAMPIRES N’ONT QU’À BIEN SE TENIR !!

Nous arrivons essoufflés à la bibliothèque. Anya, Willow et Giles sont assis alors que Buffy leur réfléchis à voix haute face à eux. Apparemment Spike a dû s’absenter.

En me voyant la tueuse me rappelle que nous avons un messag à vous faire passer. Oui, vous, chers lecteurs de la Newsletter. Car un projet est en train de se créer et nous aimerions que vous y participiez. Je vous explique. La rédactrice de la Newsletter du quartier Moonlight (série sur les vampires) et moi, avons décidé, avec l’accord de nos chief (loleuse pour Buffy et Valsacha pour Moonlight) de créer un dossier sur les vampires communs aux deux quartiers.

Que trouverait-on dans ce dossier ? Déjà nous aimerions parler de la genèse des vampires. D’où viennent ces créatures imaginaires, quelles sont les différentes images qu’ils peuvent avoir… Ensuite nous aimerions faire un petit chapitre sur les faits réels.

Pour finir nous ferions un petites rétrospective sur les différents célèbre vampires des deux séries. Du côté Buffy, vous vous doutez bien que l’âme et les vampires formeront une grosse partie.

Le but est de faire un dossier de base, qui serait poster dans les deux quartiers, et puis, chaque mois le compléter. Se doutant que nous aurions besoin d’aide Buffy, m’a rappelée que je pouvais solliciter les fans de la série pour participer à ce projet. Alors, avis aux intéressés. Ce n’est pas une obligation mais ce serait sympa que beaucoup participe. Si le cœur vous en dit…

C’est un projet auquel nous pensons depuis un moment, et qui prendra vraiment naissance d’ici deux mois : disponibilités oblige. Mais nous attendons vos réactions pour voir si vous seriez intéressés ne serait-ce que pour le lire.

Tout à coup Spike surgit avec le dernier bout de papier !

SPIKE LE VAMPIRE À L’AME MUSICALE

S’l surgît si vaillaiment c’est qu’i la solution entre ses doigts ! Il faut dire que depuis le début nous nous frigorifions de plus en plus et nos fioles sont devenus des glaçons !

Je sors tous les bouts de papiers que j’ai récupérés :

« L’arrivée de Mars, fait qu’il se casse sous les flocons de glace ton cœur trépasse et les corps se s’enlacent et se délacent… ».

Content de lui, Spike me tend le dernier : « ….alors danse pour que le printemps commence ».

Il est vrai qu’il a de quoi être fier car, en plus d’avoir trouver le dernier bout, c’est à lui que nous devons notre choix musical du mois… Alors dansez…

Ce mois-ci le choix de notre blondinet n’est autre que le, très brun, Damian Marley et son si célèbre album : Welcomme to Jamrock. Je vous invite à danser sur la dite

ici

Pendant que nous bougeons notre corps au son de Damian. Le soleil sort des nuages pour nos réchauffé peu à peu le visage. C’est ça que l’on appelle les petits plaisirs de la vie !

RÉVÉRANCE

C’est donc sous le soleil de printemps que la tueuse, le scooby gang et moi, sortons du lycée de Sunnydale. Ca n’a pas été de tous repos mais finalement on s’est bien amusé ! Tout d’un coup je m’aperçoit que mes poches sont trempés : les fioles d’eau bénites ont explosé en état glaciale et les voilà en train de fondre…

Bon il faut que je file me changer ! On se retrouve le mois prochain pour de nouvelles aventures auprès de la petite bande ? Ne vous inquiétez pas le mois prochain on reprend le rythme habituel avec une interview de lilyjack au rendez vous.

Allez pendant que je vais racheter des fioles, gardez les vôtres bien au chaud et bon mois de mars !

Newsletter rédigée par lolia

Rejoins-nous !
Informations

Archives des newsletters Buffy

Nous contacter