Des nouvelles fraîches sur Buffy par lolia

Newsletter Buffy

Newsletter Buffy du 21.04.2008

LEVÉ DE RIDEAUX…

3… 2… 1… C’est parti ! La newsletter de Buffy est sur vos écrans. J’espère que vous avez chaussé vos chaussures, que vous avez rempli vos sacs d’arbalètes, pieux et eaux bénites car nous partons aussitôt retrouver le scooby gang.

Ce mois-ci à Sunnydale ce fut un intense mois de révisions qui nous a laissé peu de temps à nos investigations. D’un autre côté, c’est un tel plaisir de vous retrouver chaque mois qu’il était impossible de passer à côté.

Alors que la bouche de l’enfer gronde sous l’orage menaçant du mois d’avril, je vous propose de rendre une visite à notre détective Angel pour des news toutes fraîches !

La plus jolie des sorcières nous fera voyager dans le passé de la série pour notre plus grand plaisir .

Et Alex le gai luron nous fera partager le mariage de Nicholas Brendon !

N’oubliez pas Spike : ce mois-ci, le beau blond nous emmène dans l’univers d’un groupe anglais et d’un chanteur français !

Allez, enfilez les bottes en caoutchouc, sortez vos imperméables, nous partons affronter la pluie torrentielle.

LES INVESTIGATIONS D’UN VAMPIRE NOMMÉ ANGEL.

Lorsque je pousse la porte de l’entre du vampire celle-ci grince à m’en faire frémir.

Beau comme un dieu, attablé à son bureau, le vampire au cœur d’ange est en train de relire ses notes. Il lève la tête et m’adresse un de ses sourires ravageurs : je fonds.

Ses notes en main, je m’empresse de les lire ! Ne vous inquiétez pas je suis d’humeur à partager…

Si certains pensaient oublier vite Sarah Michelle Gellar, ils se trompent et c’est tant mieux !

L’actrice vient d’être choisie pour interpréter Veronika, dans le film d’Emily Young (« kiss of life »), « Veronika decides to die », une adaptation du roman de Paulo Coelho.

Au départ ce rôle devait être interprété par Kate Borswoth.

L’histoire : Veronika, une jeune femme qui, après avoir multiplié les dépressions, tente de se suicider. Elle atterrit alors dans un centre médical où elle apprend que son coeur a subi des dommages irréparables et qu'il ne lui reste plus que quelques jours à vivre. Cette nouvelle lui redonne alors l'envie de vivre...

Je vous rappelle que l’actrice a un calendrier bien chargé qu’elle vient de tourner dans « Possession » et « The Air I Breathe ».

Madame Prinze ne connaît pas le repos et nous sommes loin de nous en plaindre !

David Boreanaz, quant à lui, n’a pas fini de nous faire baver devant notre petit écran. Depuis le 14 mars, Bones a repris du service sur M6. Il faut dire que la chaîne avait fait trépigner les fans en arrêtant la diffusion de la saison 2 en plein milieu.

Et la cerise sur le gâteau : ce mois-ci nous avons droit à l’interview exclusive du casting de Buffy. Le 20 mars dernier, lors du festival Paley à Los Angeles, les acteurs de notre série culte répndaient à une interview… (Afin que vous puissiez entièrement la savourer, j’ai préféré vous la mettre entièrement, source : Allo ciné).

Sarah, vous souvenez-vous de votre premier contact avec "Buffy" ?

Sarah Michelle Gellar : Lorsque je suis venue à Los Angeles pour le pilote de la saison, je me disais :"J'ai lu un script fantastique. Et il a été écrit par Joss Whedon, [celui] qui a écrit en partie [le scénario de] Toy Story". Mais tous mes amis étaient désolés pour moi, parce qu'[il s'agissait] d'un remplacement de mi-saison sur une chaîne dont personne n'avait jamais entendu parler, pour une série basée sur un film qui n'était pas vraiment ça... Et vraiment, les gens me regardaient et me disaient : "Au moins, tu as obtenu un pilote dès ta première venue ici, c'est super, l'année prochaine, tu en auras un qui va marcher." Je me souviens aussi qu'après m'avoir fait faire onze tests devant la caméra pour le rôle, Joss et moi avons déjeuné. Il m'a dit que la base de la série serait de prendre tout ce qui est horrible et terrifiant dans l'adolescence et de le transformer littéralement en monstres. Je pense que tout le monde peut s'identifier à cette vision du lycée. Quand on y est, ça nous semble être la pire chose qui soit, le pire cauchemar. Et on a voulu jouer avec ça, c'était toute la clé de la série.

Vous souvenez-vous d'un moment particulier dans l'évolution de la série ?

Joss Whedon : Beaucoup de la matrice future de la série est venue au moment où l'on réfléchissait au troisième épisode, celui sur Amy la sorcière. David (Greenwalt, producteur exécutif et co-créateur d'Angel) est venu avec l'idée d''une mère qui est jalouse de la jeunesse de sa fille et qui la lui vole.' C'est là toute l'essence de la série. Cela donnait l'idée qu'il y a les bons, les méchants, les monstres et cela allait beaucoup plus loin dans la souffrance en montrant aussi ce que les gens sont capables de faire. Ce fut un moment crucial pour moi. Cela m'a fait réaliser qu'il y avait beaucoup à faire [sur cette série.]

C'est vrai que vous appeliez Sarah 'Jimmy Stewart' ?

Joss Whedon : David et moi on a exulté lorsqu'on a réalisé de quoi Sarah était capable. Alors, on a pris l'habitude de l'appeler Jimmy Stewart parce que c'était le meilleur américain de l'histoire du cinéma à savoir exprimer la douleur physique.

Sarah Michelle Gellar : Je n'étais pas au courant... Vous m'appeliez James Stewart ?

Comment avez-vous décidé que Cordelia devait quitter la série pour jouer dans "Angel" ?

David Greenwalt : C'était la meilleure chose à faire, parce que l'on ne pouvait pas faire Angel sans elle. On avait besoin qu'elle serve de balance pour que cela s'équilibre mieux. Et puis, j'imaginais bien le personnage de Cordelia dans ce spin-off.

Charisma Carpenter : J'ai dit texto à Joss : "Et si ça ne marche pas, qu'est ce qui se passe pour moi ?" Et il m'a répondu : "Tu auras toujours ta place dans Buffy". Alors je me suis dit :"Allez, c'est parti, tentons le coup."

Sarah, quel épisode fut le plus difficile à tourner pour vous?

Sarah Michelle Gellar : Me concernant, je dirais Hush. Ce fut l'un des moments où je me suis dit : 'Oh, c'est cool, tout un épisode sans texte, ça va me faire un peu d'air frais !" Mon dieu, comme j'avais tort...

Selon vous, est-ce que la saison 6 est la plus sombre ?

Sarah Michelle Gellar : Ce fut véritablement difficile pour moi, parce que c'était très dur de me dissocier d'elle. C'était dur pour moi de voir toutes ces situations et de penser que Buffy ne pouvait pas agir comme ça. Je sais que Marti (Noxon, productrice exécutif) et Joss m'ont déjà emmenée au bord de précipices plusieurs fois. Mais là, je me suis tellement sentie loin de moi-même et peut-être que c'était le but. J'ai lutté et Buffy a lutté pour savoir qui elle était. Vraiment, je me suis sentie étrangère à moi-même.

Joss Whedon : Je voudrais mentionner que, après la saison 5, j'ai dit [aux scénaristes] : "la saison 5 était super, cette saison devra être plus drôle. Alors, on va l'éclaircir." (rires) [Puis au cours de la saison], je me souviens bien de cette fois où j'ai dit à Marti : "Ok, je crois que Buffy est partie depuis trop longtemps, on l'a perdue et maintenant, c'est le moment de la regagner" Et [Sarah] avait eu, exactement le même jour, une conversation avec elle.

Marti Noxon : [Sarah] m'a dit : "J'ai totalement perdu l'héroïne au long de cette exploration."Et je me souviens lui avoir dit que [ce choix montrait] dans le cadre de la saison 6, ce moment dans la jeunesse où l'on se perd soi-même.

Sarah Michelle Gellar : Dans mon cas, je l'admirais. Quand j'étais plus jeune, j'aurais adoré avoir le rôle de modèle qu'elle avait. Tu n'as pas à être la plus intelligente, la plus belle, mais tu as le pouvoir de protéger ta famille et ceux que tu aimes tout en étant une femme puissante, et c'est ce qui était fort à mes yeux.

Amber, avez-vous été étonnée de voir Willow et Tara tomber amoureuses ?

Amber Benson : Je ne me doutais pas qu'Alyson (Hannigan) et moi deviendrions amantes. On était en train d'enregistrer trois épisodes et on nous a dit : "au fait, toutes les deux, vous avez vraiment une belle alchimie à l'écran." Ce qui était bizarre, parce que l'équipe ne cessait de continuer dans les : "Toutes les deux, vous allez très bien ensemble." Je n'avais aucune idée à ce moment-là que ce serait le chemin qu'on allait nous faire prendre. Mais je crois que la beauté de cette série, c'est l'amour qui existe entre les personnages. C'est quelque chose qui est très important aux yeux de Joss.

David Greenwalt : La WB m'a appelé et m'a dit :"est-ce qu'il va vraiment aller vers une histoire d'amour gay ?" et je leur ai répondu "il va vraiment aller vers une histoire gay, vous feriez mieux de vous y habituer."

Joss Whedon : Ils m'ont appelé seulement une fois. Ils m'ont dit : "tu sais, nous avons eu beaucoup d'histoires homosexuelles cette année. On est un peu les "coming-uper". Dawson et une autre série l'ont déjà fait." Je leur ai dit :"Je ne regarde pas ces séries, on va suivre notre idée. C'est fidèle au personnage, alors c'est ce qu'on va faire". Et ils m'ont dit : "est-ce qu'on est obligé d'avoir le baiser ?". Moi j'étais du genre : "Ok, je remballe mes affaires." Je n'ai jamais cédé jusqu'à ce qu'ils me disent : "Mais on va perdre des annonceurs". Et en réalité, ce n'était pas le baiser [qui nous a fait perdre des annonceurs]. Le moment où on les a bien perdus et la seule fois où l'on a dû reculer sur une intrigue, c'est lorsque Buffy travaillait dans un fast-food.

ATTENTION SPOILER SUR LE COMIC BOOK !!! Et maintenant, l'éternelle question : Buffy devrait-elle être avec Angel ou Spike ?

Nicholas Brendon : d'après le comic book, je dirais Willow.

Sarah Michelle Gellar : Je n'étais pas au courant de ça, il y a encore 5 minutes ! Quelqu'un m'a demandé : "Qu'est ce que ça vous fait de savoir que la nouvelle relation amoureuse de Buffy, c'est avec une femme". Je me suis dit : "elle est avec Willow". Mais ce n'était pas Willow.

Joss Whedon : Ce n'est pas un changement gigantesque dans sa vie, comme ce fut le cas pour Willow. Là, c'est juste l'histoire de quelqu'un de jeune qui a une aventure avec quelqu'un qu'elle aime bien et ces deux personnes vont passer leur temps libre ensemble... FIN DU SPOILER

Et si on revenait sur l'expérience musicale de "Once More With Feeling"?

James Marsters : C'était la terreur totale chez les acteurs ! Joss ne comptait laisser personne se dérober et aucun d'entre nous n'avait signé pour chanter devant des millions de personne. Anthony Head et moi avions déjà enregistré, alors on était plutôt à l'aise avec cette idée, mais à l'instar des autres acteurs, nous n'étions pas des chanteurs professionnels. Ce que j'ai aimé, c'est que tout le monde a pris son courage à deux mains et s'est mis à chanter, parce qu'ils savaient qu'on avait un script génial. Ce qui m'a impressionné, ce fut le courage que les membres de notre casting ont eu de faire une chose pour laquelle ils n'étaient pas experts, tout spécialement Sarah.

David Greenwalt : Lorsqu'on a commencé Buffy, Joss avait ce clavier et à ce moment-là, s'il avait pu faire trois accords, je vous aurais donné cent dollars. Il jouait comme ça sur son clavier vite fait et cinq ou six ans plus tard, il a écrit une comédie musicale qui vaudrait le coup qu'on l'emmène à Broadway.

Et justement, est-ce que c'est quelque chose qui pourrait se produire ?

Joss Whedon : J'adorerais emmener Buffy à Broadway, mais si ça se fait, ce ne sera pas avec Once More With Feeling car c'est un épisode de télévision. Là, il faudrait tout reprendre à zéro. J'ai passé quelques temps à rêver éveillé de ce projet, c'est vraiment quelque chose qui me parle. Mais, le problème c'est que je ne pourrais pas le déléguer [à quelqu'un d'autre et dire] : "fais ça, écrit une comédie musicale sur Buffy et montre la-moi lorsqu'elle sera finie".

Et faire un film ?

Joss Whedon : Ma réponse serait de dire qu'il y a tellement d'acteurs vedettes qu'il faudrait réunir en même temps. Mais il y a une raison pour laquelle j'ai travaillé si longtemps avec ces gens, c'est parce qu'ils sont vraiment très talentueux et comme on le voit avec le comic, c'est une histoire que je n'arrive pas à laisser s'en aller. Ce serait évidemment génial.

Si ça se faisait, est-ce que le film suivrait la saison 8 qui vit en ce moment dans le comic ?

Joss Whedon : Hypothétiquement, si on pouvait faire que les choses s'alignent, ce serait marrant. Lorsque j'ai fait le comic Fray qui se déroulait 200 ans dans le futur, [j'ai pensé] qu'il n'y avait aucun moyen que ça affecte la série, mais on a finit par utiliser un peu de la mythologie qui avait été abordée dans le comic book. J'ai l'impression d'avoir une certaine obligation de travailler sur cette mythologie, et ce serait bien de tout lier, mais si je devais tourner tout ce que je fais sur les comics, parce que nous l'élaborons comme si nous avions tous ces acteurs avec nous, je n'aurais plus le temps de dormir...

Cela ne vous a jamais affecté que "Buffy" ne remporte jamais d'Emmy Awards ?

Sarah Michelle Gellar : Nous avions nos fans et c'est mieux que n'importe quelle récompense. La question des fans, et ils étaient tellement loyaux envers nous tous, c'est ça le plus important.

Joss Whedon : Oui, nous n'avons pas mis Buffy sur la WB en pensant : "je vais avoir des Emmys Awards !"

Satisfaite des notes du vampire, je l’invite à me suivre pour mon rendez-vous avec Willow. Il accepte sans hésiter.

WILLOW, MA SORCIÈRE BIEN AIMÉE

Les cheveux dégoulinant d’eau, affrontant le vent toujours aussi brutal, c’est avec difficulté que nous rejoignons la sorcière.

La jolie rouquine est à la boutique de Giles. Ce dernier étant parti en vacances se dorer sous les cocotiers, c’est la petite sorcière qui s’occupe de tout.

Elle n’a pas dérogé aux chaleureuses règles de la boutique : petits gâteaux, thés et même café sont de mises pour ce rendez vous.

Angel et moi avons le temps de nous sécher pendant que la sorcière rassemble les ingrédients nécessaires pour un parfait voyage dans le passé.

Je suis, comme d’habitude, pressée de découvrir quel passage de la série la jolie rousse a choisi…

Les fauteuils disposés en cercle, nous entrelaçons nos mains, fermons les yeux et…

Dans la bibliothèque du lycée , Buffy se fait prendre au piège en allant à un RDV que Angel lui avait fixé , permettant ainsi aux autres vampires d'attaquer la bibliothèque en toute liberté . Une fois la stratégie comprise , Buffy court à la bibliothèque et voit Kendra , morte . A ce moment là , des policiers l'interpelle , croyant que c'est elle la coupable . Buffy s'enfuit et trouve refuge en la compagnie de Spike qui na pas envie que le plan d'Angel pour anéantir l'univers marche . Ensemble ils font équipe et vont chez Buffy chercher des armes. Joyce les voit et se pose des questions pour finalement apprendre que sa fille est LA tueuse de vampires, la seule, l'élue, et à beaucoup de mal à l'accepter ...

JOYCE : Chérie, tu es sûre que tu dois tuer les vampires ?

SPIKE : On part tous les deux loin de ce pays, tu n'entendras plus jamais parler de nous. Enfin, si tout va bien.

BUFFY : Très bien ! Maintenant vas les rejoindre et j'espère que Giles est vivant.

JOYCE : Tu n'avais aucun moyen de refuser ce travail ?

BUFFY : Maman ! (à Spike) Prépare-toi à me couvrir au premier mouvement, compris. Spike commence à partir. Il se retourne pour entendre la fin.

BUFFY : Si Giles meurt, elle meurt. (il part)

JOYCE : Tu as manqué d'une image paternelle solide.

BUFFY : C'est le destin, c'est tout, c'est comme ça, accepte-le.

JOYCE : On va appeler la police.

BUFFY : Non, on appelle pas la police.

JOYCE : Mais puisque maintenant je sais que tu es innocente.

BUFFY : Quoi ! Parce que tu en doutais ? Je suis contente de savoir comme tu m'aimes.

JOYCE : Non, je n'ai jamais douté de ça, mais maintenant on a la preuve.

BUFFY : Non, tu as ma parole maman, pas une preuve.

JOYCE (elles se dirigent vers la cuisine) : Mais si ! Je suis sûre qu'ils vont comprendre.

BUFFY : Si tu les appelles il va y avoir un massacre.

JOYCE : Tu ne leur ferais pas de mal, tout de même ?

BUFFY : Je m'occupe des vampires, je sais ce que je dis. (elle pose sa main sur le téléphone afin d'empêcher sa mère d'appeler) La police ne peut rien contre les démons, c'est à moi de le faire.

JOYCE : Faire quoi Buffy, qu'est-ce qui va se passer encore ?

BUFFY : Sers-toi un autre verre.

Buffy commence à partir, Joyce jette le verre qui se brise ce qui surprend Buffy.

JOYCE : Ne me parles pas comme ça ! Tu ne peux pas m'apprendre ce genre de choses et répondre comme si de rien n'était.

BUFFY (émue) : Pardonne-moi mais là, je n'ai pas beaucoup de temps.

JOYCE : Non, non, j'en ai marre de tes "J'ai pas le temps" ou "Tu ne peux pas comprendre". Je suis ta mère et tu vas prendre le temps de m'expliquer à quoi tu joues.

BUFFY : Je te l'ai déja dit. Je suis la Tueuse de Vampires.

JOYCE: Ah oui, et ben ça c'est pas une réponse !

BUFFY : Mais ouvre les yeux maman ! Qu'est-ce que tu crois qu'il s'est passé pendant ces 2 dernières années ? Tous ces faits étranges, toutes ces bagarres. Combien de fois as-tu nettoyé mes vêtements pleins de sang et tu n'as jamais rien deviné !

JOYCE : Tous ça est terminé !

BUFFY : Ca ne sera jamais terminé, tu entends, JAMAIS ! Tu crois que j'ai choisi d'être comme ça, tu as la moindre idée de la solitude que c'est, du danger et des risques ? J'adorerais rester là et regarder la télé ou bien, ou bien parler à des garçons et des filles de mon âge ou même tiens, étudier ! Mais je dois sauver le Monde, j'ai été Elue.

JOYCE : Non, tout ça est de la folie, tu as besoin d'aide !

BUFFY: Je ne suis pas folle ! La seule façon pour toi de m'aider, c'est de me laisser partir.

JOYCE : Non, il n'est pas question que tu y ailles !

BUFFY : Je t'en prie, laisse-moi !

JOYCE : Ecoute, je… Si tu passes le pas de cette porte, saches que tu ne reviendras pas !

Buffy passe la porte et s'en va tuer Angel .

Les frissons me transpercent l’échine. Je ne peux m’empêcher de penser à la suite des évènements. À côté de moi, Angel reste silencieux. Il n’avait jamais pris conscience de ce qu’avait pu ressentir Joyce et souffre de na pas avoir été « là » pour Buffy. Surtout dans ces moments où lui-même n’était pas lui.

Mais notre douloureux élan nostalgique est coupé par les bruits de nos bipeurs qui se mettent à sonner simultanément.

C’est Alex ! Lui, Anya et Spike nous attendent chez Buffy pour les petites anecdotes…

ALEX, L’ŒIL DE LYNX SANS LANGUE DE BOIS…

Nous arrivons à nouveau trempés. Cette fois-ci Angel et moi renonçons à sécher nos vêtements et sortons notre combinaison de survie : le pyjama.

Mais notre costume se fond bien dans le décor car sur la table on trouve : pops corn, marshmallows et fraises tagada. En guise de canapé la petite équipe à installer des duvets et le feu de la cheminée crépite.

C’est le sourire aux lèvres qu’Alex se lance dans son récit : le mariage de Nicholas Brendon et Tressa Difiglia…

Nous sommes le 1 décembre 2001 et le soleil de Californie est toujours bien présent. Dans le ranch « Old Ranch Agua Hedonia Adobe », c’est l’effervescence. Tout le monde s’agite : cuisinier, fleuriste, wedding-planner pour faire de ce jour le plus beau de leurs vies.

Leurs vies ? Oui, c’est aujourd’hui que Nicholas Brendon et Tressa Difligia (actrice italienne) vont sceller leur union.

La grande bâtisse appartient à la famille de Tressa depuis 1870. Il était donc impensable pour le couple, de s’unir ailleurs.

Nicholaus Brown ami du couple mais aussi costumier de « Buffy contre les vampires », est de la partie ! Et son rôle n’est pas des moindres puisqu’il s’occupe des costumes.

Plus haut, dans une des chambres, la future mariée enfile sa robe : sans manche et brodée de cristaux.

Le marié, quant à lui, est planté au milieu du brouhaha de la salle et regarde les anneaux. Du designer Harvey Carl, ces anneaux sont fait d’or blanc et de diamant.

La cérémonie commence… Telle une princesse, la future mariée accompagnée de son père s’approche du banc cérémonial. Elle porte autour du cou une chaîne ornée d’une bague en diamants qui appartenait à sa grande mère.

Si l’on regarde un peu la salle, parmi les 250 invités, on peut voir les frimousses de Sarah Michelle Gellar, Michelle Trachtenberg, Anthony Steward Head, Alyson Hannigan et Alexis Denisof.

.Les vœux scellés, Nicholas choisit de passer la chanson "Fly me to the moon" de Franck Sinatra et la soirée continue sur des airs endiablés mexicains d'un groupe de Mariachi.

C’est avec délectation que nous avons savouré la petite histoire d’Alex.

Nous continuons à déguster les friandises, tandis que Spike se lève et part chercher ses trouvailles.

QUAND UN VAMPIRE À L’OREILLE MUSICALE…

Cette fin de journée et digne d’une ambiance festive du Scooby Gang. La tueuse vient de nous rejoindre tandis que Spike et Alex installent le poste de musique.

Ce mois-ci, Spike n’a qu’une : envie se plonger dans l’univers anglais pour retrouver ses racines. C’est avec Pete Doherty et sa petite troupe que nous nous laissons aller sur la piste de danse : The Babyshambles.

extrait

L’ambiance bas à son comble et Spike décide de nous faire écouter celui qui a tout gagné cette année : Ronan Luce. Mais le plus apprécié c’est le clip de son dernier morceau « Repentis ».

ICI

RÉVÉRENCES…

C’est sur ces simples notes que la petite troupe achève la journée. En vous souhaitant un mois d’avril des plus fructueux, nous plongeons sur les duvets, les doigts de pieds protégés par des chaussettes : on ne sait jamais, nous sommes quand même au-dessus de la bouche de l’enfer !

En espérant vous avoir fait passer un bon moment, nous nous retrouverons dès le mois prochain.

Newsletter rédigée par lolia

Rejoins-nous !
Informations

Archives des newsletters Buffy

Nous contacter