VOTE | 421 fans

#316 : Les Deux Visages

Résumé : Bien que les Tueurs ne soient pas au courant, Faith est maintenant l'alliée de Mr Wilkins, le maire véreux de Sunnydale. Ensorcelée par Anya, Willow s'est transformée en vampire et veut régner sur les forces du mal. En fait, il s'agit du double de Willow. Désormais, il existe donc deux Willow : une normale et une vampire. Les Tueurs vont faire en sorte de neutraliser la Willow vampire afin de la renvoyer dans son monde où elle sera désintégrée...

Popularité


4.5 - 16 votes

Titre VO
Dopplegangland

Titre VF
Les Deux Visages

Première diffusion
23.02.1999

Première diffusion en France
05.02.2000

Photos promo

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Photo de l'épisode #3.16

Plus de détails

D’Hoffryn est assis en face d’Anya, dans une sombre chapelle, éclairée par quelques bougies.

D'HOFFRYN : Inutile d'insister. 

ANYA : Mais…mais… 

D'HOFFRYN : Ces pouvoirs t'ont été donnés par ceux d'en bas, preuve est faite que tu n'en étais pas digne. 

ANYA : On m'a volé mes pouvoirs. 

D'HOFFRYN : Ta négligence seule en est la cause. 

ANYA : Depuis mille ans, c'est moi qui ai le pouvoir d'exaucer des souhaits. J'apportais la ruine et l'angoisse aux hommes infidèles. J'apportais la destruction et le chaos pour le seul plaisir de ceux d'en bas. C'est moi qui ai fait régner l'épouvante sur le commun des mortels. Et maintenant, je suis condamnée à vivre à Sunnydale. Mortelle. Fragile. C'est très injuste. 

D'HOFFRYN : Notre décision est maintenue. Tu partageras le sort des mortels. 

ANYA : Donnez-moi une autre chance. Vous avez le pouvoir de retenir le temps. Faites-moi revenir en arrière. Je changerai. Je vous le promets. 

D'HOFFRYN : Ton temps est passé. 

ANYA : Ces étudiants sont des ennemis difficiles à combattre. Je vais retourner là-bas, récupérer mes pouvoirs.  Et si vous ne m'aidez pas, par tous les dieux de l'Enfer, je trouverai quelqu'un d'autre ! 

Dans la cour du lycée, Willow est allongée sur le ventre sur l’herbe. Buffy est assise à ses côtés, en train de s’étirer, tandis que la sorcière fait tournoyer un crayon dans les airs par magie.

BUFFY : Le psy du Conseil des Protecteurs y va fort sur les tests. Il les fait tous passer un par un. T.A.T., le Rorschach, logique associative…y a même un test pour savoir si t'es folle, il te demande si tu entends des voix, ou si tu as voulu être fleuriste. 

WILLOW : Oh, c'est ce que je voulais…attends. Fleuriste pour lui, ça veut dire folle ? J'ai jamais voulu être fleuriste.  (Buffy fait quelques exercices d'étirements tout en regardant le crayon flotter dans les airs). 

BUFFY : Bravo. 

WILLOW : Merci. C'est pour savoir si je contrôle les émotions. En plus, c'est un petit peu magique. Hé, qu'est-ce que tu dirais d'un petit café sucré avec des pépites de chocolat ? 

BUFFY : Pas pour moi. Je vais m'entraîner à la piscine. 

WILLOW : Qu'est-ce que t'as ? T'arrêtes pas de t'entraîner ? T'as l'intention de t'inscrire pour Miss Monde ? Buffy, Miss Monde. 

BUFFY : Ce que je fais demande des qualités physiques. Entraînement des reflex, tirs de précision, rien d'exceptionnel. Je…je veux arriver à être… 

WILLOW : Meilleure que Faith ? 

BUFFY : On ne peut rien te cacher. 

WILLOW : L'esprit de compétition, c'est sain et naturel. En plus, je suis sûre que tu vas les réussir ces tests. Juste un conseil, pas de croix dans la case "Quelque fois ça me plaît bien de tuer des gens". 

BUFFY : Je sais que Faith n'était pas folle quand elle a agi comme elle l'a fait, mais…c'était pas facile. En d'autres circonstances, ça aurait pu être moi. 

WILLOW : Certainement pas. Il y a des gens qui ne se rendent pas compte. 

BUFFY: Allez, on arrête. Je sais que tu n'aimes pas qu'on parle d'elle. 

WILLOW : Non, ça va. 

BUFFY : Non, non, j'aurai pas dû…

WILLOW : Non. Ça ne m'ennuie pas. Pas du tout. 

BUFFY : Heu, Willow ? 

WILLOW : Oh. (Le crayon tourne de plus en plus vite dans les airs et se plante dans le tronc d’un arbre. Les deux amies se regardent).

BUFFY : Tu contrôles tes émotions ? 

WILLOW : C'est pas encore ça. 

GENERIQUE 

Willow et Percy sont assis dans le bureau de Snyder. Le principal entre dans la pièce.

SNYDER : Si vous voulez mon avis, c'est un mariage au-delà de toute espérance. Willow Rosenberg, malgré ses passes temps favoris de très mauvais goûts, représente l'apogée de la réussite scolaire de notre établissement. Percy West représente l'excellence de la réussite au basket avec au panier une précision qui dépasse celle de tous ses camarades.

WILLOW : Je ne suis pas sûre de comprendre le mariage, Monsieur.

SNYDER : Vous avez l'intelligence, il a les qualités physiques. Vous faites la paire. 

WILLOW : La paire ? Vous voulez qu'on se marie ? 

SNYDER : Je veux que vous le preniez en charge, Willow. Percy est une nullité en histoire. Rien ne semble être capable de le motiver. 

PERCY : Je suis un challenge. 

SNYDER : Oui, vous êtes très faignant et non motivé. C'est un challenge. L'année dernière, l'équipe de natation s'est fait battre. Cette année, l'équipe de basket doit gagner. Percy ne peut pas en être exclu pour de mauvaises notes. Donc, vous allez lui donner quelques cours de rattrapage. Je sais que vous aimez ça. 

WILLOW : Vous savez, j'ai beaucoup de travail personnel. 

SNYDER : Toutes les universités ont accepté votre dossier d'inscription pour l'année prochaine. 

WILLOW : Oui, mais j'ai encore des cours et je ne vois pas… 

SNYDER : Rosenberg, à votre tour de renvoyer l'ascenseur à la communauté. Je connais votre désir d'aider votre lycée. Comment je le sais ? 

WILLOW : Comment…  

SNYDER : Je le sais. C'est tout. 

Buffy et sa meilleure amie entrent dans la bibliothèque.

BUFFY : En somme, il t'a menacée ? Mais comment ? 

WILLOW : Eh bien, ce n'était pas exactement dans ce qu'il disait. C'était dans son regard. Il y avait aussi ses narines qui palpitaient mais c'était surtout le regard. 

BUFFY : Snyder mériterait une leçon. 

WILLOW : Oh, non, Buffy, t'as pas à t'inquiéter. Je t'assure, ça ira.  Elles atteignent la table. Buffy s'assied dessus, Willow quant à elle y pose ses livres. 

WILLOW : La seule chose, je déteste la façon dont il faut être à sa botte. Il faut que tout le monde soit à son entière disposition. (Giles sort de son bureau, une sucette à la main).

GILES : Willow, c'est urgent, vite. Il faut trouver un accès aux fichiers informatiques du maire. 

WILLOW : Tout de suite. (Elle se met devant l’ordinateur, derrière le comptoir. Faith entre dans la pièce en tenue de sport, Wesley la suit essouffler et avec un chronomètre autour du cou).

FAITH : Ça y est, c'est fait. C'était d'un ennui mortel. 

GILES : Comment ça s’est passé ? 

FAITH : La princesse Margaret a eu un peu de mal à tenir le choc. (Le nouvel Observateur essaye de reprendre son souffle, appuyé sur le comptoir).

GILES : Ça s’est passé comment ? 

WESLEY : Faith,… (halète) c'est très bien comportée en obstacles. (halète) Malgré un style un peu relâché. 

GILES : Vous voulez…prendre Buffy, maintenant ou c'est moi ? 

WESLEY : (il halète) Oh, non, non, non. (halète) Ça ira, merci. (halète) Donnez-moi un instant… (halète) et surtout une pompe à oxygène (halète) si ça ne vous ennuie pas. 

FAITH : Tu vas adorer, Buffy. C'est vrai, c'est sympa mais ennuyeux.

GILES : Faith, ces évaluations ont été demandées par le Conseil… 

FAITH : Je sais. Je suis d'accord. Je ferai mieux de me taire. 

BUFFY : Je vais me changer. (Elle se dirige vers la sortie mais l’autre Tueuse pose sa main sur l’épaule de celle-ci. Elles se regardent).

FAITH : Bonne chance. (Buffy esquisse un sourire et s’en va, Wesley prend une grande inspiration et part. Faith s’assoit sur le comptoir et se penche vers Willow pour voir ce qu’elle fait). Tu fais quoi ? 

WILLOW : J'essaye de me connecter sur les fichiers personnels du maire. 

FAITH : Tu sais faire ? 

WILLOW : Il a mis des barrières pour protéger son système. 

FAITH : Tu crois que tu vas pouvoir ? 

WILLOW : Oui, peut-être, avec un peu de chance. (Elle se concentre, sous le regarde de Faith qui est un peu inquiète).

Un peu plus tard, le maire et Faith sont dans un spacieux appartement. La jeune femme vient de tout lui raconter sur les recherches que fait Willow.

MAIRE WILKINS : C'est très intéressant. 

FAITH : Ouais, c'est bien ce que j'ai pensé. Vous êtes sérieux ? Je peux vraiment habiter là ? (Elle regarde tout autour d’elle). 

MAIRE WILKINS : Mais, bien sûr. Aucune de mes Tueuses ne pourrait habiter dans un hôtel minable. Cet endroit a une réputation très sulfureuse. C'est un lieu de rendez-vous, de liaisons immorales. 

FAITH : Vous pouvez dire sexuelles, vous savez. Cet endroit est génial ! 

MAIRE WILKINS : Gardez quand même votre studio, si vous devez rencontrer vos amis, c'est plus… (La Tueuse saute sur le lit). Ah, oh ! Les chaussures ! (La jeune femme redescend et rejoint son maître).

FAITH : Oui, Papa Chéri. (Elle lui sourit).

MAIRE WILKINS : Ecoutez, Faith, je ne trouve pas cela très amusant. Et je suis père de famille. Maintenant, on va tuer votre petite copine. (Faith ne semble pas très enthousiaste).  Non, ne vous inquiétez pas. C'est pas vous qui le ferez. Non, c'est trop tôt pour que je le demande. Et de toute façon, une attaque de vampires, ça me paraît plus prudent. Mais au fait, j'y pense, si on visitait l'appartement ? A moins d'une erreur, une jeune fille que je connais devrait y trouver une console de jeu. 

FAITH : J'y crois pas. (Sourit-elle).

MAIRE WILKINS : (lui sourit fièrement) Si croyez-y ! (Il ricanne, Faith court pour trouver sa console de jeu). 

Oz et Willow se croisent dans les couloirs du lycée, parmi d’autres élèves.

OZ : Salut ! 

WILLOW : Oz ! Salut ! (Oz prend sa copine dans ses bras).

OZ : Il y a quelque chose en toi qui m'oblige à te prendre dans mes bras. Je crois que c'est plus fort que moi. 

WILLOW : Je t'ai pas vu hier, t'étais où ? (Ils marchent main dans la main).

OZ : On est rentré tard, même très tard. 

WILLOW : Avec qui ? On, s'est qui ? 

OZ : L'orchestre. On avait un concert à Monterey hier soir. 

WILLOW : Oh, je savais pas. Tu voulais pas que je sache ? 

OZ : Mais pas du tout. 

WILLOW : Peut-être que je serais venue avec vous. 

OZ : T'aurais manqué une matinée de cours ? 

WILLOW : Tu crois que je m'ennuie à tes concerts ? 

OZ : Je ne ferai pas une interprétation linéaire du texte. On joue ce soir au Bronze. 

WILLOW : J'ai du travail. Je crois que je vais pas pouvoir y aller. 

OZ : Bah, tu fais comme tu veux… (Il entre dans une salle de classe. Willow rattrape Percy dans la cour).

WILLOW : Percy ! Hé ! (Ils marchent côte à côte). Ecoutes, je pensais qu'on pourrait déjeuner tous les deux, aujourd'hui. On pourrait voir ce qu'on peut faire. T'as un dossier sur Roosevelt à rendre. 

PERCY : De quoi tu parles ? 

WILLOW : Tu sais que je dois t'aider pour ton dossier d'histoire ? 

PERCY : Ah, oui. Snyder a dit que tu me le ferais. 

WILLOW : Il a jamais dit ça. 

PERCY : Bah, t'étais pas dans le bureau ? 

WILLOW : Ecoutes, je vais aller te chercher le livre dont tu as besoin et on se retrouve… 

PERCY : Oh, là, non, non. J'ai pas le temps de déjeuner. J'ai un rencard. 

WILLOW : Non, mais… (Il s’arrête et la regarde).

PERCY : Eh, tu veux vraiment faire quelque chose ? T'as qu'à me le taper et tu mets mon nom dessus. Et tu fais plein de fautes, sinon je me ferai piquer. (Il s’en va, la jeune femme n’en revient pas. Elle s’assoit sur un banc et prend une banane dans son sac, énervée). 

WILLOW : Je vais déjeuner toute seule. C'est pas encore l'heure mais j'en ai rien à faire.  (Alex et Buffy la rejoignent).

BUFFY : Salut. 

ALEX : Willow, t'as pensé à taper ma biographie, vendredi dernier ? 

WILLOW : Ouais.

BUFFY : Tu vois, je te l'avais dit. Une nana sérieuse. (Dit-elle au jeune homme).

WILLOW : Oh, merci. 

BUFFY : Quoi ? 

WILLOW : Une nana sérieuse ? Alors là, c'est gentil. Très sexy le surnom. 

BUFFY : Bah, écoutes, je voulais pas te vexer… 

WILLOW : Non, ça va. Je suis une nana sérieuse. 

ALEX : Elle m'a dit aussi que tu étais un geyser. Tu es un geyser d'histoires drôles qui explose à intervalles réguliers. 

WILLOW : Et toi, t'es l'ami Fidèle. 

ALEX : Ouais, je me souviens, celle du chien que le type devait tuer… 

WILLOW : Non, là t'en fais trop. 

BUFFY : Alex, il vaut mieux que tu t'arrêtes là. Merci. Une nana sérieuse pour moi, c'était gentil. Je voulais surtout pas être désagréable. (Willow se lève, en colère).

WILLOW : Peut-être que j'ai pas envie d'être une nana sérieuse, à longueur de temps. Peut-être que j'ai pas envie d'être considérée comme simplement une bosseuse, qui sais pas faire autre chose. 

ALEX : Tu fais un peu de dépression. (Sa meilleure amie s’éloigne mais elle s’arrête et se retourne vers eux).

WILLOW : Peut-être que je vais changer de look ! Ou sécher les cours. Pourquoi pas ?  (Elle brandit sa banane). Et je vais manger cette banane en dehors des heures de repas ! (Elle part, furieuse. Buffy la suit).

BUFFY : Willow, attends. Excuses-moi… 

WILLOW : Buffy, je suis à bout de nerfs, tu sais. Viens pas avec moi. Ce sera mieux si je reste seule. 

BUFFY : Oh. (Elle s’arrête et regarde Alex, alors que Willow continue son chemin. A l’intérieur du bâtiment, Willow monte des marches, Anya l’aperçoit).

ANYA : Willow ? (Celle-ci s’arrête et la regarde, alors que des étudiants font des vas et viens).

WILLOW : Euh, oui.

ANYA : Anya. Je suis nouvelle au lycée. Je connais Cordélia. 

WILLOW : Ah, oui. (Anya la rejoint).

ANYA : Oui. Ecoutes, voilà, j'ai…j'ai un petit projet sur lequel je travaille, on m'a dit que tu étais la personne à qui on… 

WILLOW : Oui, c'est moi. La nana sérieuse, dite la Bonne Poire. Qu'est-ce que tu veux ? 

ANYA : Oh, c'est rien d'important. C'est juste un petit truc de magie. (L’intello semble intéressée).

WILLOW : De magie ? Oh. J'adore la magie. 

ANYA : J'ai besoin d'une assistante pour m'aider à remonter dans le temps. Je crois que tu es un petit peu sorcière, alors…

WILLOW : Ah, oui, oui ! (Elle sourit). Vous vous êtes bien renseignée, Madame ! J'adore travailler sur…sur les forces occultes. Alors, dis-moi, c'est dangereux ? 

ANYA : Oh, non. 

WILLOW : Oh, c'est sûr qu'on peut pas en être sûr ? (Les filles se retrouvent dans une salle de classe vide. Elles sont agenouillées devant une assiette, une représentation du collier d'Anya a été faite au crayon dessus. Anya prépare une mixture et Willow arrange des bougies allumées et des herbes).

ANYA : Le collier appartenait à ma famille depuis des générations. Il a été volé dans l'appartement de ma mère. 

WILLOW : Et comment on va procéder ? 

ANYA : Eh bien, on va appeler ensemble Eyrishon, l'Eternel. On va lui faire les supplications d'usage, ensuite il y aura un très léger retour en arrière. Enfin, j'espère. Bon, ensuite, je verserai du sable sacré sur la représentation du collier, et Eyrishon ramènera le collier à l'endroit et au moment où il a été volé. 

WILLOW : Bien. 

ANYA : Tu es prête ? 

WILLOW : Je suis prête. (Anya tend la paume de sa main).

ANYA : Eyrishon. K'shala. Meh-uhn. (Willow tend également la paume de sa main, près de sa partenaire).

WILLOW : Diprecht. Doh-tehenlo nu-Eyrishon. (Elles prennent une bouteille qui contient une poudre magique).

ANYA : L'enfant à la mère. 

WILLOW : La rivière à la mer. 

ANYA : Eyrishon, entends ma prière. (Elles ferment leurs yeux, une énergie ce fait ressentir dans toute la pièce. Les filles sont un peu secouer, alors qu’une lumière apparaît au-dessus de l’assiette. Willow ouvre les yeux, elle a des flashs du monde parallèle ou Cordélia avait été envoyée. Elle se voit en vampire avec Alex puis elle voit Anyanka essayant de tuer Giles. Son double vampire se fait tuer par Oz, Buffy meurt à cause du Maître, ainsi qu’Angel dans l’usine. Alors que les filles sont sous le choc à cause de cette vision, elles renversent la poudre magique sur leur main, sans qu’elles ne s’en rendent compte. Willow finit par ouvrir les yeux, émue et un peu perturbée. Elle retire sa main et essaye de reprendre son souffle et ses esprits).

WILLOW : Anya…qu'est-ce…qu'est-ce que c'était ? (Elle se lève doucement. Anya découvre que son collier n’est pas là). 

ANYA : Oh, il n'est pas là. (Elle frappe le sol). Il n'est pas là ! 

WILLOW : Oh, tu vois…ce qu'on fait là, c'est plus que ce que je fais d'habitude. 

ANYA : Oh, ne sois pas aussi poule mouillée. 

WILLOW : Ça…ça…ça pour moi c'était pas un petit retour en arrière, c'était une descente aux Enfers. Je suis sûre que, que tu ne m'as pas tout dit. 

ANYA : Je te le jure, j'essayais de retrouver mon collier. 

WILLOW : Est-ce que tu as regardé sous les coussins du canapé en Enfer ? 

ANYA : Ecoutes, on va réessayer encore, on verra. 

WILLOW : Non ! Alors là, je te le dis tout net, c'est sans moi ! 

ANYA : Je peux y arriver toute seule ! (Dit-elle en colère).

WILLOW : Tant mieux, ça tombe bien. Moi, je m'en vais. 

ANYA : Vas-y ! Je te retiens pas ! Imbécile. (Willow prend ses ingrédients de magie).

WILLOW : Ces pattes de poulet sont à moi. Tu permets ? Tu sais, la magie c'est dangereux, Anya. Il ne faut pas jouer avec ça. Maintenant, si tu veux bien m'excuser j'ai du travail personnel qui m'attend. (Elle part, à la hâte. Anya est furieuse).

ANYA : Il est pas là !! (Elle brise l'assiette. Dans une usine désaffectée de la ville, la même ou le Maître à tuer Buffy dans le monde parallèle, Willow la vampire regarde autour d’elle. L’endroit est désert). 

VAMPIRE WILLOW : C'est très bizarre. 

La Willow venant du monde parallèle, marche dans les rues du centre-ville dans la nuit, dans sa combinaison de cuir noir. Des gens vont et viennent près d’elle. Tout le monde semble heureux et insouciant, ils rient et parlent entre eux. Une vieille dame finit par s’avancer vers elle.

VIEILLE FEMME : Excusez-moi… (Willow se retourne vers elle en grognant). Oh. (Elle s’en va, le vampire roule des yeux et entre dans le Bronze. Une femme chante, alors que des adolescents jouent au billard, boivent, dansent ou discutent. Percy percute le vampire).

PERCY : Hé ! (Il regarde Willow de haut en bas). Rosenberg ? Qu'est-ce que tu fais, t'attends le client ? Tu devrais être chez toi à travailler mon dossier. Tu sais que tu auras des ennuis si tu me fais planter en histoire. Je tiens à réussir alors je vais pas te lâcher. 

VAMPIRE WILLOW : Tu m'ennuies. (Elle repousse le jeune homme qui vole dans les airs et qui atterrit sur la table de billard. Tout le monde les regarde).

UN HOMME : Eh, qu'est-ce qui lui prend ? 

VAMPIRE WILLOW : Je sais pas quoi faire. Qu'est-ce que je peux faire ? (Elle soulève Percy et le sert à la gorge).

UN AUTRE HOMME : Elle va remettre ça. 

UN AUTRE HOMME : Regarde, hé, c'est madame Schwarzenegger ! 

VAMPIRE WILLOW : Tu veux que je remette ça ? (Percy essaye de la frapper mais il lui bloque le bras. Il attrape le cou de la jeune femme, alors qu’elle sourit, l’air satisfait).

UN ETUDIANT : Oh la gonzesse ! Regarde ! (Alex rejoint un groupe d’élève).

ALEX : Qu'est-ce qui se passe ? On se marre ici ? (Les autres désignent Willow, Alex accourt vers elle et repousse Percy, qui tombe au sol).

ALEX : Tu la lâches ! Et tu l'approches plus ! 

PERCY : D'accord ! D'accord ! (Il part en courant, apeurer sous les rires de ses camarades. Alex se retourne vers sa meilleure amie).

VAMPIRE WILLOW : Alex. (Dit-elle les yeux écarquillée et en esquissant un sourire).

ALEX : Willow, t'as changé de look. T'avais pas menti. 

VAMPIRE WILLOW : Tu es vivant. (Elle le prend dans ses bras, elle est très câline et féline). 

ALEX : Heu…Willow, c'est tout à fait gentil ce que tu fais là, mais on va pas retomber dans nos vieilles habitudes. (La jeune femme pose ses mains sur les fesses de son ami, il se recule). Ah ! Tes mains dans mes poches ! 

VAMPIRE WILLOW : Tu es vivant. (Elle est un peu déçut).

ALEX : Tu m'as déjà dit ça, y a pas longtemps. Willow, est-ce que ça va ? 

VAMPIRE WILLOW : Non. Tout est si différent. (Buffy rejoint Alex).

BUFFY : Ah, tu es là. 

ALEX :Salut, Buffy.  

BUFFY : Tu pourrais faire les présentations Alex et... (Elle reconnaît enfin Willow). C'est toi, Willow ? (Elle est un peu surprise et hébétée).

VAMPIRE WILLOW : Toi. (Dit-elle à la Tueuse, en serrant les dents).

BUFFY : A c'est très…j'aime ce look. C'est très, c'est très extrême. Mais ça, ça te va bien cette mode en cuir. C'est…c'est très, original et, et, et extrême. Je l'ai pas dit ça ? (Dit-elle à Alex).

VAMPIRE WILLOW : T'es pas une amie. (Elle sert toujours les dents face à Buffy).

BUFFY : Willow, j'aurai pas dû te dire ça. Tu sais bien, quelques fois je me laisse emporter. Mais tu sais, tu n'as rien à me prouver, rien du tout. 

VAMPIRE WILLOW :...Je m'en vais, maintenant. (Elle s'éloigne). 

ALEX : Willow, je suis désolé mais je t'aimais mieux avant. 

BUFFY : Attends… (Elle pose sa main sur le bras du vampire, qui se retourne vers elle, ses crocs sont sortis).

VAMPIRE WILLOW : (rugissant) Tu vas me lâcher ! (Elle s’en va, ses amies sont sous le choc. Alors qu’elle marche dans une ruelle, deux vampires arrivent derrière elle).

ALPHONSE : Willow Rosenberg. (Celle-ci s’arrête).

VAMPIRE WILLOW : J'ai pas l'habitude de parler à des étrangers. 

ALPHONSE : On veut pas parler. (Il l’attaque mais la jeune femme se défend et les envoi au tapis. Elle réussit à en maintient un avec son genoux. Elle lui tient les doigts de sa main).

VAMPIRE WILLOW : C'est pas gentil de faire ça. 

ALPHONSE :Y a une erreur quelque part. On devait tuer un humain. 

VAMPIRE WILLOW : Ah oui ? Tu travailles pour qui ? 

ALPHONSE : Comptes pas sur moi pour le dire. (Willow lui brise un doigt). Ah !!

VAMPIRE WILLOW : Tu travailles pour qui ? 

ALPHONSE : Wilkins. Le maire. (Elle lui casse un autre doigt). Ah !

VAMPIRE WILLOW : Tu travailles pour qui ?

ALPHONSE :...Vous. (Elle le relâche, les deux vampires qui l’ont attaqué ce relèvent).

VAMPIRE WILLOW : Rassembles tes amis. Qu'ils viennent tous ici. Il ne m'amuse plus du tout ce monde. On va lui redonner un petit goût de jeune. Comme il était avant. On commence par le Bronze. (Ses nouveaux partenaires acquiescent).

Quelques minutes plus tard, Buffy et Alex entrent dans la bibliothèque, l’air abattu. Giles est dans son bureau mais il les entend entrer. Il les rejoint.

GILES : Oh, Buffy. Je croyais que tu sortais ce soir. Je ne pensais pas… (Il les rejoint et découvrent que les étudiants ont une triste mine). Qu'est-ce qu'il y a ? (Un peu plus tard, ils sont tous les trois assis sur les marches des escaliers, complètement abattu et désespérer).

ALEX : On réalise pas. 

BUFFY : Je ne ressens plus rien. Ni bras, ni jambes, rien. (Elle est un peu émue).

GILES : Willow était…la meilleure d'entre nous. 

ALEX : Bien meilleure que moi. 

GILES : Bien, bien meilleure. 

ALEX : C'est entièrement ma faute. 

BUFFY : Non. C'est moi. Je suis sûre que c'est moi. C'est moi qui l'ai traitée de nana sérieuse. Elle a dû sortir et se faire attaquer tout de suite. Elle serait jamais sortie si je l'avais pas traitée de nana sérieuse. C'est la meilleure amie que j'ai… (Willow entre dans la pièce et les rejoint).

WILLOW : Qu'est-ce qui se passe ? (Tout la regarde, étonnée).Quelqu'un est mort ? Oh, Seigneur ! Qui est mort ? (Alex brandit une croix devant elle).

ALEX : Recule ! Démon, recule ! (Willow ne bouge plus et se demande ce qui se passe. Son meilleur ami gigote encore sa croix mais il ne se passe rien).

BUFFY : Willow, tu es vivante ? 

WILLOW : Comme d'habitude.  (Buffy la prend aussitôt dans ses bras, elle est émue mais elle est soulagée).

BUFFY : Oh ! (Alex se joint à eux).

WILLOW : Je vous aime aussi, vous savez ?...Oh, vous savez que là, je peux mourir étouffée. (Ses amies la relâche et la regarde, heureux). Giles, vous pourriez m'expliquer ce qui… (Giles se précipite vers elle et la sert contre lui).

WILLOW : Oh !

GILES : Oh. Pardon. Désolé. (Il recule, soulagé). 

WILLOW : Je suis très touchée de voir à quel point vous…dites, vous ne seriez pas sous l'emprise d'une drogue, par hasard ? 

ALEX : Willow, on t'a vue au Bronze. En vampire. 

WILLOW : Je ne suis pas un vampire. 

BUFFY : Mais si. Enfin, je veux dire tu, tu, tu l'étais. Je t'assure, je t'ai vue. Giles, vous arriveriez à trouver une explication à tout ça, vous pensez ? 

GILES : Là, je…quelque chose, quelque chose de, très étrange c'est produit. 

ALEX : C'est impensable que le Conseil vire un type comme lui ? 

Anya s’assoit au bar du Bronze.

ANYA : Quelle journée. Donnez-moi une bière. 

BARMAN : Quel âge ?...Quel âge ? 

ANYA : J'ai mille cent vingt ans, si tu veux savoir ! Tu vas me la filer cette bière ! 

BARMAN : Quel âge ? 

ANYA : Un jus de fruits, alors. (Oz et Devon installent leur matériel sur la scène).

DEVON : On a besoin d'un mec à la technique. Quelqu'un qui connaisse la musique. 

OZ : Oui, mais ils connaissent plus que trois accords. Les groupes professionnels peuvent… en jouer six ou même sept, plus les harmoniques. 

DEVON : Oui, mais là, ce sont des groupes de jazz dont tu parles.  Il regarde Oz, attendant qu'il confirme sa théorie. (Angel s’approche d’Oz).

ANGEL : Oz.

OZ : Ah, salut. Tu cherches Buffy ? 

ANGEL : Comme toujours. 

OZ : Bah, elle est pas encore arrivée, mais elle avait l'intention de venir. (Plusieurs vampires entrent dans la boîte et se dispersent. La foule est effrayée). Ça sent le roussi. 

ALPHONSE : Que tout le monde la ferme ! Bon alors, que personne ne bouge où essaie de s'enfuir…et il n'arrivera rien. 

ANGEL : J'en suis pas aussi sûr. 

OZ : Il manque un peu de crédibilité. Tu crois que tu peux sortir ? 

ANGEL : Je vais essayer par le toit. C'est possible. 

OZ : Ramènes-nous des renforts. 

ANGEL : Je vais revenir aussi. 

OZ : Dix contre un. Ça va pas être facile. (La vampire Willow, entre dans la pièce. Elle a l’air satisfait, Anya se lève et la regarde).

VAMPIRE WILLOW : Hum. Oh, tout le monde meurt de peur. C'est comme avant, c'est bien. (Angel et Oz regardent la jeune femme, ils sont surpris et sous le choc).

OZ : Trouves Buffy. Je compte sur toi. (Angel monte pour rejoindre le toit. Devon se met près d’Oz).

DEVON : Dis donc, elle est super canon ta nana. (Willow s’avance vers une jeune femme, qui est assise à une table).

VAMPIRE WILLOW : C'est quoi ton nom ? 

SANDY : Sandy. (Willow prend la main de Sandy).

VAMPIRE WILLOW : N'aies pas peur…allez, viens avec moi. (Elles font quelques pas). Je vois que tous ici, vous êtes gentils. Grâce à vous, nous serons jeunes et forts jusqu'à la nuit des temps. (Elles s’arrêtent). On va s'amuser. (Elle lèche le cou de sa victime). Si vous résistez... (Elle se change en vampire et boit le sang de Sandy).

DEVON : Oh non, c'est pas vrai. (Dit-il à Oz. Sandy tombe sur le sol, morte. Oz essaye de la rejoindre mais un vampire ce met en travers de son chemin).

VAMPIRE WILLOW : Questions ? Commentaires ? 

OZ : Willow, tu n'es pour rien dans tout ça. 

VAMPIRE WILLOW : C'est vrai ? Mais je suis si douée, si tu savais. (Oz la rejoint).

OZ : Qu'est-ce qu'on t'a fait ? 

VAMPIRE WILLOW : Je te connais, toi ? Tu manques pas d'air. On ne se connaît pas et tu oses m'adresser la parole ? (Anya s’approche d’elle).

ANYA : Il pense que tu es quelqu'un d'autre. Il pense que tu es la Willow qui appartient à notre monde. 

VAMPIRE WILLOW : Un autre moi ? 

ANYA : Tu sais que ce n'est pas ton monde ici. Tu appartiens à un autre monde. 

VAMPIRE WILLOW : T'as raison. Ce n'est pas chez moi, ici. Dans mon monde, les gens sont enchaînés et je peux les monter, comme des poneys. 

ANYA : Tu veux retourner là-bas ?

VAMPIRE WILLOW : Oui. 

ANYA : Moi aussi. 

Dans la bibliothèque, Buffy et ses amies discutent.

WILLOW : C'est effrayant ce que vous dites. Je n'aime pas du tout cette idée qu'un vampire court les rues et qu'il me ressemble. 

ALEX : Il ne te ressemble pas. C'est toi. 

BUFFY : C'était exactement toi, dans chaque détail. Excepté que tu n'es pas une dominatrice. Pour autant que je le sache. 

WILLOW : Oh mais tu sais, moi et Oz, on joue les sado-masos tous les soirs. 

ALEX : Est-ce que quelqu'un a déjà été dans un cinéma porno ? 

BUFFY : Ah, d'accord. (Angel s’avance vers eux, pressé).

ANGEL : Buffy, je…il est arrivé quelque chose…Willow est morte. (Il est un peu triste, tout le monde hoche la tête mais le vampire finit par découvrir que Willow est derrière lui). Salut, Will…Non, mais je… (Il regarde les autres, surprit).

ALEX : Ça nous a fait le même coup. 

BUFFY : On l'a vue comme toi, au Bronze. (Willow sourit au vampire).

ANGEL : D'accord. L'autre est là-bas avec des vampires dans l'intention de s'amuser.  Ils se lèvent tous immédiatement et sortent. (Le groupe s’en va).

BUFFY : On s'occupera de savoir qui elle est, quand on aura arrêté la fête. (Ils marchent dans le couloir).  A ton avis, combien sont-ils ? (Ils marchent dans les couloirs).

ANGEL : Huit ou dix. 

BUFFY : J'appelle Faith. 

GILES : Non, je ne veux pas qu'elle se batte quand il y a des humains concernés. 

ALEX : T'as raison. 

WILLOW : Hé ? (Ses amies s’arrêtent et la regardent). Qu'est-ce que vous allez faire de moi ? L'autre moi ? 

BUFFY : Je n'en sais rien, enfin…écoutes, bon, on verra ça après. 

WILLOW : Oui, c'est sûr. Je, je voudrais vérifier une chose. Oh, allez devant, je vous rattrape. (Les autres partent, alors qu’elle retourne à la bibliothèque mais l’autre Willow pose sa main sur la bouche de la jeune femme et se met derrière elle).

VAMPIRE WILLOW : Te voilà enfin. (Les deux femmes se regardent). Alors ça, c'est moi. Ça me fait tout drôle. 

WILLOW : Je peux faire quelque chose ? Heu… 

VAMPIRE WILLOW : Ta petite copine de classe, Anya, a dit que si je suis là, c'est par ta faute. Elle a dit que toi seule peux me ramener là-bas. 

WILLOW : Oh. Oh ! Ah, bon ! 

VAMPIRE WILLOW : Mais je ne sais pas…c'est intéressant cette idée d'être deux. On pourrait faire équipe, si on arrive à bien s'entendre toutes les deux. 

WILLOW : Vous voulez dire que…on doit se faire des câlins ? 

VAMPIRE WILLOW : Tu serais contre ? (Elle lèche le cou de son double, qui est écœurée). Ça ne te plaît pas ? 

WILLOW : C'est-à-dire que j'ai pas du tout l'habitude… (L’autre grogne, l’étudiante sursaute et se met en face de son double). Ah ! Ah ! Bas les pattes ! Tu commences à me taper sur les nerfs ! (Elle essaye de s’en aller mais l’autre l’en empêche. L’étudiante brandit une croix, son double la repousse et la projette derrière le comptoir). Oh ! 

VAMPIRE WILLOW : Si tu ne veux pas jouer, je ne peux pas t'y forcer. (Elle rejoint sa victime). J'ai une idée. Ecoutes. (Son double prend le fusil et tire une flèche tranquillisante sur le vampire). Garce… (Elle s’écroule par terre. Quelques minutes plus tard, Angel et Alex enferment le vampire dans la cage de la bibliothèque. Buffy, Giles et Willow regarde le double de celle-ci).

GILES : C'est extraordinaire. 

WILLOW : C'est horrible. C'est moi en vampire ? Je suis mauvaise et pas nette. Je crois que j'ai des mœurs douteuses. 

BUFFY : Willow, tu dois savoir que la personnalité d'un vampire n'a rien à voir avec la personne qu'il était. 

ANGEL : Oui, en fait…tu as raison. 

ALEX : Heu, alors, qu'est-ce qu'on fait ? 

GILES : Je crois qu'il faut aller au Bronze. 

ANGEL : A mon avis, même si les autres vampires doivent l'attendre, ils commenceront sans elle. Ils n'ont aucun sens des convenances.

 ALEX : On sonne la charge, un peu dans le style de John Wayne ? 

GILES : Ça paraît un peu risqué. Mais je n'ai aucun autre plan à proposer. (La Tueuse lève la main, en esquissant un sourire).

BUFFY : Oh, j'ai une très méchante idée. 

Plus tard, Angel redescend du toit du Bronze et rejoint les autres.

ANGEL : Ils ne bougent pas pour l'instant. C'est bien. Ça veut dire qu'ils ont peur de toi. (Willow s’avance en tenue de cuir noir, elle n’est pas à l’aise).

WILLOW : J'espère que ça va durer. 

BUFFY : Tu te sens bien là-dedans ? 

WILLOW : Je me sens serrée de partout. Je crois que les vampires n'ont pas besoin de respirer. (Elle regarde sa poitrine). Et puis ça me fait une… 

GILES : Oui, bon, hum, Willow, tu…tu…tu entres et tu désamorces la situation le mieux que tu peux. Au moins, essayes d'en faire sortir quelques-uns. Surtout ne sois pas timide. 

BUFFY : En cas de violence, tu donnes le signal et on arrive tous en force. 

ALEX : Quel est le signal ? 

WILLOW : Je hurle de peur. 

ANGEL : Giles, Alex, vous vous postez derrière. 

GILES : D'accord. (Ils s’éloignent).

BUFFY : Tu es sûre que tu vas y arriver ? (Dit-elle à sa meilleure amie).

WILLOW : T'inquiètes pas. Je peux te jurer que je ne ferai rien qui soit au-dessus de mes forces.

BUFFY : On est avec toi. (Willow avance en gigotant dans sa combinaison. Elle tape à la porte et un vampire lui ouvre).

WILLOW : Salut ! C'est moi. (Elle entre, Anya et Alphonse son en face d’elle).

ALPHONSE : Vous avez retrouvé la fille ? 

WILLOW : La fille…oui. 

ANYA : Où est-elle ? 

ALPHONSE : Et alors ? 

WILLOW : Je l'ai tuée. Et j'ai bu son sang, comme nous les vampires, on sait le faire. (Elle s’avance vers un vampire). Vous savez, il m'a semblé entendre quelque chose. Il faudrait peut-être aller voir ? (Le vampire va dehors, Angel le tient tandis que sa petite amie plante un pieu dans le cœur de la créature).

ANYA : Comment tu as pu la tuer ? C'était notre plus belle chance de retourner là-bas. 

WILLOW : Je n'aime pas votre façon de vous adresser à moi. Vous mériteriez que je lâche mes sbires contre vous et qu'ils vous tuent sans pitié. (Elle fait un petit signe de la main à Oz et elle lui sourit).

ANYA : Vous les vampires. Vous nourrir ça passe avant tout. 

WILLOW : Cette fille m'a énervée. Aucune force de caractère. Jamais. Elle s'est toujours laissé piétiner. On lui marche dessus, et ensuite ça la rend de mauvaise humeur et elle est odieuse avec ses amis. Elle n'avait plus le droit de vivre. (Elle s’approche d’un autre vampire). Cela fait un certain temps qu'il est dehors. Vous devriez aller voir ce qu'il fait. (Le vampire s’en va).

ALPHONSE : Dites, patronne, c'est pas pour vous embêter mais ça fait longtemps qu'on attend… (Willow est inquiète).

Dans la bibliothèque, le double de Willow se réveille avec le pull rose et la jupe que portait l’autre jeune femme.

VAMPIRE WILLOW : Oh, non, c'est un vrai cauchemar. (Cordélia entre dans la pièce).

CORDELIA : Y a quelqu'un ? Giles ?...Wesley ? Je suis juste venue vous rapporter des bouquins. Vous êtes là ? 

VAMPIRE WILLOW : Hé, toi. 

CORDELIA : Hé moi ? Hé moi, quoi ? J'ai un nom, tu sais ! 

VAMPIRE WILLOW : Heu, Cordelia. 

CORDELIA : Qu'est-ce que t'as fabriqué ? Tu t'es enfermée toute seule dans la cage ? 

VAMPIRE WILLOW : Ouais. Ouvres-moi, parce que, j'ai perdu la clé. 

CORDELIA : D'accord. (Elle cherche les clés). Je crois que Giles doit garder un double par-là. Comment t'as fait pour t'enfermer ? C'est insensé. 

VAMPIRE WILLOW : Bah, tu sais, je lisais un livre. J'aime, les livres… j'suis timide. 

CORDELIA : Timide, c'est ça. Tu caches bien ton jeu. Tous les garçons te courent après. 

VAMPIRE WILLOW : Ouvre la cage. (Cordélia met la clé dans la serrure, le vampire sourit mais l’étudiante s’arrête et la regarde).

CORDELIA : Attends…je réalise soudain qu'on a jamais trouvé l'opportunité de parler. Je veux dire, de femme à femme…avec toi sous les verrous. 

VAMPIRE WILLOW : Je veux pas parler. J'ai faim. 

CORDELIA : De quoi pourrions-nous parler ? Oh ! Oui ! Comment se mettre d'accord pour ne pas se voler les garçons entre filles ? 

Au Bronze, Willow essaye de retenir les vampires.

WILLOW : Je ne sais pas si j'ai encore envie de tuer, maintenant...ça m'ennuie. (Elle passe sa main dans les cheveux d’une fille mais elle n’arrive pas à la retirée. Elle défait les nœuds et s’éloignent). Ce serait aussi drôle que…tirer au pistolet dans un aquarium. Aucun intérêt. 

ALPHONSE Patronne, avec le respect que je vous dois, l'intérêt c'est de manger. 

WILLOW : Peut-être qu'on devrait laisser tout le monde s'en aller et on leur donnerait trente secondes d'avance. 

ANYA : Pas si vite. 

WILLOW : Non ! C'est un bon plan. 

ANYA : Oh, très joli. 

WILLOW : D'accord, on commence à tuer et on commence par elle ? (Elle pointe son doigt   vers Anya).

ANYA : Pourquoi ne pas commencer par toi ? Si elle est vampire, alors moi je suis une créature du lagon bleu. 

Pendant ce temps, le double de Willow écoute Cordélia se plaindre, ce qui l’ennui profondément. 

CORDELIA : Oui, bon, d'accord, je ne suis pas folle amoureuse d'Alex, c'est vrai. Mais, on a vécu tous les deux tellement de situations où…où la vie et la mort se confondaient, et tout ça devenait tellement sexy à vivre.  C'est vrai que, plus ou moins, j'ai toujours su que c'était un perdant. Mais ça ne t'autorise pas pour autant à lui tourner autour et… (Le vampire regarde le cou de l’élève). Quoi ? J'ai quelque chose à mon cou ? 

VAMPIRE WILLOW : Pas encore. 

CORDELIA : C'est pas vrai, j'ai une rougeur ? (Elle frotte son cou). 

VAMPIRE WILLOW : Cordélia, je suis désolée. Je réalise que j'ai eu tort. Je te promets de laisser ton petit ami tranquille. 

CORDELIA : Comme si tu le pouvais ! Je devrais te laisser dans ta cage mais j'ai le sens de l'humanitaire. Si tu es vraiment une bonne copine, j'espère que tu te souviendras de ce que je fais pour toi. (Elle ouvre la cage).

VAMPIRE WILLOW : Merci. (Elle se change en vampire). J'aimerai dîner ! (Cordélia court dans le couloir en hurlant, tandis que le vampire la poursuit. Elles entrent dans une salle de classe vide).

CORDELIA : Je ne pensais pas tout ce que j'ai dit tout à l'heure. Vous pouvez avoir Alex si vous voulez. Je vous le donne ! 

VAMPIRE WILLOW : Il ne perd rien pour attendre. J'ai envie de sang frais. (Cordélia s’enfuit en courant, elle hurle de nouveau ce qui fait sursauter Wesley qui était sur le point de rentrer de chez lui. L’étudiante se réfugie dans les toilettes des filles). J'arrête de jouer. (Wesley se met devant Cordélia et brandit une croix devant la créature).

WESLEY : Arrière ! (Le vampire grogne). Retournes d'où tu viens, créature démoniaque ! 

VAMPIRE WILLOW : Je veux pas. (Le Protecteur sort une fiole d’eau bénite et il est prêt à la jeter sur elle). Comme vous voudrez. (Elle s’en va, Cordélia pose sa main sur l’épaule de Wesley, qui hurle de peur. Il se retourne et la menace à son tour mais il est soulager de voir qu’il s’agit de Cordélia).

CORDELIA : Oh, pardon. 

WESLEY : Non, non. Un peu nerveux, c'est rien. Les hommes au combat. Grrr. Et vous, ça va ? 

CORDELIA : Vous m'avez sauvé la vie. Merci ! (Elle se jette dans ses bras).

WESLEY : Oh, oui. Oui. (Ils regardent la sortie). Qui, qui était-ce ? 

CORDELIA : Willow. (Dit-elle tristement). Ils ont eu Willow. Vous faites quelque chose, ce soir ? (Wesley ne sait pas quoi dire). 

Au Bronze, Willow comprend qu’elle a été démasquée.

ANYA : Tu vois, je me sens épuisée de vivre encore avec des humains et toutes leurs histoires. Je crois que je vais abandonner mes pouvoirs. Je crois que je devrais t'anéantir. 

WILLOW : Cette fille a des antécédents de problèmes mentaux qui lui proviennent de son enfance. Je suis un vampire suceur de sang ! Vous voyez bien ce que je porte ! 

ALPHONSE : C'est un humain. J'aurais dû le sentir tout de suite. 

WILLOW : Un humain ? Oh, c'est ça ? Est-ce qu'un humain fait ça ? (Elle hurle de toutes ses forces).

ANYA : C'est sûr. Oui. Un humain fait ça, oui.

ALPHONSE : Oui. Oui, je crois, oui. (Buffy et ses amies entrent et interviennent. Tout le monde se bat, alors que la foule se disperse et fuit. Willow donne un coup de poing à Anya).

WILLOW : Aïe ! Aïe ! Aïe ! Ça fait mal, aïe ! (Oz et elle monte sur scène pour prendre la fuite).

OZ : Devon, par ici ! (Le double de la jeune femme, sort ses crocs et repousse Oz).

WILLOW : On se fait plus de câlins ? (Son double lui donne un coup de poing, l’étudiante tombe au sol, alors que le vampire essaye de l’étrangler. De leur côté, Giles et Alex tue des vampires, Angel se bat et Buffy aussi. Elle finit par tuer l’un d’entre eux et accourt vers son ami avec une queue de billard. Elle est sur le point de tuer le double de Willow). Buffy, non ! (La Tueuse s’arrête et relève le vampire. Willow se relève, Angel et Oz les rejoignent). Jolis réflexes. 

BUFFY : C'est l'entraînement. 

VAMPIRE WILLOW : Ce monde n'est pas drôle. 

WILLOW : C'est ton avis, aussi ? 

Willow, Buffy et les autres sont dans l’usine désaffectée ou le vampire est apparu. Giles est auprès d’anya, ils préparent un rituel de magie sur le sol. Alex s’approche du vampire.

ALEX : Alors, heu, pour toi, c'est l'inverse, je ne suis qu'une créature monstrueuse ? Je peux faire peur ? (Le vampire roule des yeux). Oh, ouais. Je peux faire peur. (Buffy et sa meilleure amie, regardent le double de celle-ci un peu plus loin).

BUFFY : Je ne suis pas sûre que la laisser s'en aller soit une bonne solution. C'est un démon. 

WILLOW : On ne peut pas la tuer.

  BUFFY : Non. Je suis d'accord. 

WILLOW : C'est vrai, je sais qu'elle n'est pas moi. Nous n'avons rien en commun, mais…voilà. 

BUFFY : Elle a beaucoup de chance de te ressembler. 

WILLOW : C'est vrai qu'en la renvoyant dans son monde, on prend un risque. On peut rien faire d'autre de toute façon. 

GILES : Je crois qu'on est prêt. N'essayez pas de me jouer un tour, très chère. (Dit-il à Anya).

ANYA : Je n'en ai aucun besoin. Dès que j'aurais mes pouvoirs vous serez tous obligés de ramper devant moi. (Les deux Willow lèvent leur yeux et secoue la tête).

GILES : Heu, oui, heu, Willow et…Willow, voulez-vous, refermer le cercle. (Les deux Willows sont face à face).

WILLOW : Bonne chance. Et ne tues pas trop de monde. (Elle prend l’autre femme dans ses bras mais celle-ci sourit et descend ses mains sur les fesses de sa congénère. L’étudiante se recule).Tes mains ! Tes mains ! (Le vampire sourit et elles s’agenouillent. Le vampire retourne dans son monde, ou Buffy est en train de lutter contre le Maître. Oz s’empare de Willow et l’empale contre un bout de bois).

VAMPIRE WILLOW : Oh, oh… (Elle tombe en poussière).

Buffy et Willow sont assises sur un banc dans la cour du lycée, parmi d’autre élève.

BUFFY : Tu veux sortir ce soir ? 

WILLOW : Ecoutes, je crois que je préfère rester à la maison…comme ça, je ferai mon travail, et de la couture et du repassage. 

BUFFY : Tu vas faire une overdose de vertu. 

WILLOW : Tu sais, entre moi et ma sœur des Enfers, je me sens doublement coupable. J'ai vu où les chemins du vice entraînaient. Elle a abîmé toutes les choses qu'elle a touchées. J'ai pas envie de lui ressembler. (Percy s’avancent vers elles, avec des cahiers).

PERCY : Ah, salut. 

WILLOW : Oh, oui. Ecoute, j'ai pas eu le temps… 

PERCY : Oh, c'est pas grave. J'ai commencé, j'ai fait le plan de mon dossier sur Roosevelt. Seulement voilà, il y a deux présidents Roosevelt, alors je savais pas lequel des deux il fallait faire, alors, j'ai fait les deux. (Il lui donne deux cahiers, Willow est hébétée). Voilà, je te les donne. Je sais c’est,  c'est un peu court mais je pourrais étoffer. Et, voilà ma bibliographie. (Il lui donne un autre cahier). Hum, je peux retaper tout si tu veux. Tu me dis juste si c'est bon ou pas et je corrigerai. (Il s’éloigne mais il revient vers elles et pose délicatement et timidement une pomme sur le genou de Willow. Il part, sous le regard stupéfait de Buffy et de sa meilleure amie).

BUFFY : Tu veux sortir ce soir ? 

WILLOW : Neuf heures, ça ira ?

~~~~~~~~~~ Prologue ~~~~~~~~~~

A dark chapel. Dozens of candles on several tall iron candleholders are
standing around the chamber. An altar stands at one end. Upon it sits
the high demon D'Hoffryn. Kneeling before him on a small rug is Anya,
she who was Anyanka, once demon but now doomed to be mortal, pleading
her case.

D'Hoffryn: (resolutely) Do not ask again.

Anya: (shocked) But... But I...

D'Hoffryn: (sternly interrupts) Your powers were a gift of the lower
beings. You have proved unworthy of them.

Anya: I was robbed of them.

D'Hoffryn: By your carelessness.

Anya: (dramatically) For a thousand years I wielded the powers of The
Wish. I brought ruin to the heads of unfaithful men. I brought forth
destruction and chaos for the pleasure of the lower beings. I was feared
and worshipped across the mortal globe. (disgustedly) And now I'm stuck
at Sunnydale High. (despondently) Mortal. Child. And I'm flunking math.

D'Hoffryn: (dismissingly) This is no concern of ours. You will live out
your mortal life and die.

Anya: (pleadingly) Give me another chance. You can fold the fabric of
time. Send me back to that place and I'll change it. I won't fail again.

D'Hoffryn: Your time is passed.

Anya: (desperately) Do you have any idea how boring twelfth graders
are? (stands up) I'm getting my power center back. (defiantly) And if
you won't help me, then, by the pestilent gods, I will find someone who
will!

Cut to Sunnydale High. Willow is lying on a grassy area, concentrating
hard. Soon a pencil floats up into view and starts to slowly turn end
over end. Willow smiles at her successful levitation. Beside her, Buffy
does sit-ups.

Buffy: The Watcher Council shrink is heavy into tests. He's got tests
for everything. T.A.T.s, Rorschach, associative logic... (grunts and
sits up) He even has that test to see if you're crazy that asks if you
ever hear voices or you ever wanted to be a florist.

Willow: (looks over at Buffy) Ooo, I used to want... (reconsiders)
Wait. Florist means crazy, right? (turns back to her pencil) I never
wanted to do that.

Buffy does some stretching exercises while she watches the pencil as
well.

Buffy: (smiles, impressed) Neat.

Willow: (grins) Thanks. It's all about emotional control. Plus,
obviously, magic. (looks at Buffy, giddily) Hey, you wanna go to the
Espresso Pump and get sugared up on mochas?

Buffy: I'm gonna pass. Hit the pool and do some laps.

Willow: (bewildered) How come the sudden calisthenics? Aren't you sort
of naturally buff, Buff? (smiles and giggles) Buff buff.

Buffy: Well, they've got us running around on the physical side, too. A
lot of reflex evaluation and precision training, you know. I-I just...
Well, I-I wanna do...

Willow: (smiles knowingly) Better than Faith?

Buffy: (embarrassed) So very shallow.

Willow: (sits up) Competition is natural and healthy. Plus, you'll
definitely ace her on the psych tests. Just don't mark the box that
says, 'I sometimes like to kill people.'

Buffy: (ruefully) I know Faith's not gonna be on the cover of Sanity
Fair, but... she had it rough. Different circumstances, that could be
me.

Willow: (shakes her head) No way. Some people just don't have that in
them.

Buffy: (apologetically) Look, I'm sorry. I-I know how you hate talking
about Faith.

Willow: No, it's okay.

Buffy: No, really, we should just... (glances at the pencil)

Willow: No. I-it doesn't bother me. I mean it.

Buffy: (notices the pencil) Uh, Will?

Willow: (looks at it) Oh.

The pencil is spinning wildly. An instant later it darts off and buries
itself deeply into a tree. Willow gives Buffy a concerned look.

Buffy: Emotional control?

Willow: (abashed) I'm working on it.

Opening credits roll. Buffy's theme plays.

~~~~~~~~~~ Part 1 ~~~~~~~~~~

Sunnydale High School. Cut to Principal Snyder's office. He stands at
the door, hands in pockets, looking with great satisfaction at Willow
and Percy West, who are seated facing his desk.

Snyder: As far as I'm concerned, this is a marriage made in heaven.
(takes off his jacket) Willow Rosenberg, despite her unsavory
associations, (hangs it on the coat rack) represents the pinnacle of
academic achievement at Sunnydale High. (strolls up to them) Percy West
represents a devastating fast break (puts his hand on Percy's shoulder)
and 50% from behind the three-point line. (goes around his desk to his
chair)

Willow: (confused) I-I'm not sure I understand the marriage part.
(glances at Percy)

Snyder: (indicates Willow) You've got the brains, (indicates Percy)
he's got the fast break. (brings his hands together) It's a perfect
match.

Willow: (very confused) Match? (double-takes at Percy) You want us to
breed?

Snyder: I want you to tutor him. (sits) Percy is flunking history.
Nothing seems to be able to motivate him.

Percy: (flippantly) Hey, I'm *challenged*.

Snyder: (raises his eyebrows) You're lazy, self-involved and spoiled.
That's quite the challenge. But we need a winning year, especially after
last year's debacle with the swim team. Can't have our point guard
benched. (to Willow) So, you're gonna take on a little teaching job.
(encouragingly) I know how you enjoy teaching.

Willow: (makes feeble excuses) Well, I have a lot of work of my own.

Snyder: You've got a letter of acceptance from every university with a
stamp.

Willow: Y-yes, but I still have classes and I don't...

Snyder: (interrupts) Rosenberg, it's time to give something back to the
community. (stands up) I know you wanna help your school out here. Ask
me how I know.

Willow: (obediently) How do you...?

Snyder: (interrupts, glares ominously) I just... know.

Cut to the library. Willow and Buffy push the doors open and walk in.

Buffy: So he threatened you? With what?

Willow: Well, i-it wasn't exactly anything he said. It was all in his
eyes. I mean, there was some nostril work as well, but mostly eyes.

Buffy: Snyder needs me to kick his ass.

Willow: Oh, no, Buffy, don't get in trouble. I'll be okay.

They reach the study table. Willow sets down her books, Buffy sits on
it.

Willow: I just hate the way he bullies people. He just assumes
everyone's time is his.

She lifts her bag from her shoulder and sets it down also as Giles comes
out of his office sucking on a lollipop.

Giles: Willow, get on the computer. I want you to take another pass at
accessing the Mayor's files.

Willow: (happily) Okay.

She heads behind the counter to use the computer there. Faith comes into
the library followed by an out-of-breath Wesley.

Faith: (sarcastically) Well, that was a blast.

Giles: How did it go?

Faith: (points at Wesley behind her) Princess Margaret here had a
little trouble keeping up.

Wesley makes it to the counter and leans heavily against it. Buffy
raises her eyebrows at the sight.

Giles: (to Wesley) How did it go?

Wesley: (panting heavily) Faith, uh... (pants) did quite well on the
obstacle field. (pants) Still a little sloppy, though.

Faith shoots him an incredulous look.

Giles: Do you feel up to, uh, taking Buffy out, or shall I?

Wesley: (pants) Oh, no, no, no. (pants) I'll be fine. (pants) Just give
me a minute. (pants) And some defibrillators, if it's (pants) not too
much trouble.

Faith: You're gonna love it, B. It's just like fun, only boring.
(grimaces)

Giles: (sternly) Faith, this evaluation is a necessary part of the
Council's...

Faith: (apologetically) I know. I'm on board here. Just shooting my
mouth off.

Buffy: I better change.

She starts to walk out. As she passes by, Faith leans toward her.

Faith: Good luck.

She reaches out, lightly brushes Buffy's shoulder with her hand and
gives her a little smile. Buffy returns the smile weakly and continues
out. Wesley takes a deep breath and follows her. Faith notices Willow at
the computer and hops up on the counter to sit and watch.

Faith: What cha doin'?

Willow: (trying to concentrate) I'm trying to access the Mayor's
personal files.

Faith: (surprised) Can you do that?

Willow: Well, he's got some tricky barriers set up.

Faith: (warily) Can you get past 'em?

Willow: (stubbornly) Eventually I'll get through.

Faith watches intently as Willow continues her hacking.

Cut to a spacious new studio apartment. Mayor Wilkins considers Faith's
report.

Mayor Wilkins: (musingly) That's very interesting.

Faith: Yeah, I thought so, too. (looks around) Are you serious about
this place? (continues exploring)

Mayor Wilkins: Of course I am. No Slayer of *mine* is gonna live in a
fleabag hotel. That place has a very unsavory reputation. There are
immoral liaisons going on there.

Faith: (checks out the kitchen) Yeah, plus all the screwing. This place
is the kick!

She walks past a leather punching bag hanging in a corner and continues
into the sleeping area.

Mayor Wilkins: We'll keep your old place, in case you need to see your
friends there, but from now on...

Faith jumps up on the bed and bounces.

Mayor Wilkins: (appalled) Oh, hey, hey, hey! Shoes! Shoes!

Faith hops off of the bed and goes up to the Mayor.

Faith: (smiling sultrily) Thanks, Sugar Daddy.

Mayor Wilkins: (admonishingly) Now, Faith, I don't find that sort of
thing amusing. I'm a family man.

He steps aside to let Faith continue looking around.

Mayor Wilkins: (briskly) Now, let's kill your little friend.

Faith gives him an uneasy look.

Mayor Wilkins: (reassuringly) Don't worry. I wouldn't ask you to do it.
Not this early in the relationship. (Faith sits, doubtfully considers)
Besides, I think a vampire attack would be less suspicious anyway. In
the meantime, let's take a look at the rest of the apartment, huh?
(Faith stands up again) If I'm not mistaken, some lucky girl has herself
a PlayStation.

Faith: (grins broadly) No way.

Mayor Wilkins: (grins back proudly) Yes way! (chuckles happily)

Faith heads over to the TV to check it out.

Cut to the halls at Sunnydale High. Oz finds Willow as she walks along.

Oz: Hey!

Willow: Oz! Hi!

They smile at each other and move closer to hug.

Oz: There's something about you that's causing me to hug you.
(teasingly) It's like I have no will of my own.

They move apart. Willow has a huge smile on her face.

Willow: Where were you yesterday?

They start walking, holding hands.

Oz: Mm... We got back late, sort of very.

Willow: (perplexed) We? Who? Where?

Oz: The band. We had a gig in Monterey Sunday night.

They stop by a classroom.

Willow: (distressed) Oh, you did? How come I didn't know?

Oz: (surprised) I thought you did.

Willow: (hurt) Maybe I would have liked to go.

Oz: Didn't figure you for missing school.

Willow: (disappointed) You think I'm boring.

Oz: I'd call that a radical interpretation of the text. We're playing
tonight at the Bronze.

Willow: (apologetically) I can't. I have too much homework.

Oz: (invitingly) If you get done early...

He steps toward the classroom. Their hands don't part until necessary.

Cut to the quad. Percy comes up the stairs from the underpass below the
administrative offices. Willow catches up with him. He just continues
walking, completely disinterested.

Willow: Percy! Hey. Listen, I thought we could get together today at
lunch and go over your Roosevelt paper. You know, what books you'll need
and stuff.

Percy: (purposely obtuse) What are you talking about?

Willow: Me tutoring you. Your, your history paper?

Percy: Oh, yeah, yeah. Snyder said *you* were gonna do it.

Willow: (surprised) He never said that.

Percy: (gives her an obnoxious look) What meeting were *you* at?

Willow: Look, I-I'll get the books you need. Just meet me at lunch
and...

Percy: (interrupts) No, no, no. I don't have any time at lunch. I gotta
hang out.

Willow: Well...

Percy: (stops and faces her, impatiently) What, what, you got something
better to do? Just type it up and put my name on it. Oh, and don't type
too good. Dead giveaway. (leaves)

Willow can't believe his attitude and sinks down on one of the benches
dejectedly. She takes off her pack, reaches in and pulls out a banana.

Willow: (with resolve) I'm eating this now. (daringly) It's not
lunchtime, I don't even care.

Before she can begin peeling it, Buffy and Xander walk up to her.

Buffy: Hey.

Xander: Willow, did you remember to tape Biography last Friday?

Willow: (absently) Uh-huh. (struggles with the banana)

Buffy: (to Xander, proudly) See, I told you. Old Reliable.

Xander nods and smiles. Willow is not amused.

Willow: (sourly) Oh, thanks.

Buffy: (taken aback) What?

Willow: 'Old Reliable'? Yeah, great. (reprovingly) *There's* a sexy
nickname.

Buffy: Well, I-I didn't mean it as...

Willow: No, it's fine. I'm 'Old Reliable'.

Xander: She just means, you know, the geyser. You're like a geyser of
fun that goes off at regular intervals.

Willow: (disgustedly) That's Old Faithful.

Xander: Isn't that the dog that, that the guy had to shoot...

Willow: (incensed) That's Old Yeller.

Buffy: Xander, I beg you not to help me. Will, I-I didn't mean it as a
bad thing. I-I think it's good to be reliable.

Willow: (stands up, annoyed) Well, maybe I don't *wanna* be reliable
all the time. Maybe I'm not just some doormat person. Homework Gal.

Xander: I'm thinking nerve strike.

Willow huffs at him and starts to go, but turns back.

Willow: Maybe I'll change my look! Or cut class. You don't know.

Buffy and Xander just give her surprised looks.

Willow: (holds up her banana defiantly) And I'm eating this banana.
Lunchtime be damned! (strides off)

Buffy: (goes after her) Will, wait. I'm really sorry...

Willow: (interrupts, chiding gently) Buff, I'm storming off. It doesn't
really work if you come with me.

Buffy: (chastened) Oh.

Willow goes on her way. Buffy looks back sadly at Xander.

Cut to the halls. Willow starts trudging up the stairs. Anya notices
her.

Anya: Uh, Willow?

Willow: (turns around) Uh, hi. (doesn't recognize)

Anya: (gestures at herself) Anya. (smiles) I'm sort of new here.
(hopefully) Um, I know Cordelia?

Willow: (smiles thinly) Oh, fun.

Anya: Yeah. Um, listen, (steps up closer to her) I have this little
project I'm working on, and I heard you were the person to ask if...

Willow: (interrupts, ironically) Yeah, that's me. Reliable-Dog-Geyser
Person. What do you need?

Anya: Oh, it's nothing big. (secretively) Just a little spell I'm
working on. (shrugs)

Willow: (suddenly interested, steps down to her) A spell?
(nonchalantly) Oh. I like the black arts.

Anya: I just need a secondary to create a temporal fold. I heard you
were a pretty powerful wicca, so... (shrugs again)

Willow: (smiles excitedly) You heard right, mister! I-I-I'm always
ready to work some dark mojo. (hopefully) So, tell me, is it dangerous?

Anya: (dismissively) Oh, no. (shakes her head)

Willow: (disappointed) Well, could we pretend it is?

Cut to an empty classroom after school. The camera pulls back from a
large white plate with a representation of Anya's lost necklace painted
on it. Willow kneels facing it, arranging herbs, bones and candles. Anya
sits at a desk and prepares a mixture of sands and powders.

Anya: The necklace was a family heirloom passed down for generations.
Then it was stolen from my mom's apartment.

Willow: How does the spell work?

Anya: (gets up) Uh, well, we both call on Eryishon, (kneels opposite
Willow) the Endless One, offer up the standard supplication, then
there's a teensy temporal fold. (smiles weakly) We hope. Um, then I pour
the sacred sand on the representation of the necklace, and Eryishon
brings it forth from the time and place it was lost.

Willow: (smiles) Cool.

Anya: Are we ready?

Willow: (slightly nervous) I think so.

Anya takes a deep breath and holds her hand out palm up over the plate.

Anya: Eryishon. K'shala. Meh-uhn.

Willow also reaches out with her hand palm up, keeping hers tip-to-tip
with Anya's.

Willow: Diprecht. Doh-tehenlo nu-Eryishon.

Anya picks up the bottle of sacred sand and holds it over the plate.

Anya: The child to the mother.

Willow takes hold of the bottle as well.

Willow: The river to the sea.

Anya: (closes her eyes) Eryishon, hear my prayer.

Willow closes her eyes also. There is a low rumbling, and a pillar of
energy appears over the plate and around the girls' hands. Their hands
begin to shake, and Willow whips open her eyes, surprised by how
powerful this spell actually is.

She sees scenes from an alternate universe: Anyanka choking Giles,
licking her fingers, herself and Xander as vampires, Anyanka's necklace,
Buffy staking Xander, herself as a vampire, herself impaled on the
broken wood of the cage, Anyanka's necklace smashed, her vampire self
attacking Buffy and getting backhand punched, the Master watching,
herself falling to the floor, being grabbed by Larry, sitting alone in
an empty factory without the machine, Oz coming for her, the Master
grabbing Buffy.

In the classroom Anya turns over the bottle of sand, and it pours out.
Some of it sifts through Willow's fingers before hitting the plate. More
visions follow: Angel letting the imprisoned humans out, herself
fighting one, Oz still coming for her, reaching out to grab her...

Suddenly she disappears from the scene.

Willow flashes back to the classroom, where she has a wide-eyed look of
surprise and shock on her face. The pillar of energy fades, and she
pulls back her hands, breathing hard.

Willow: That was... W-w-what was that? (slowly stands up)

Anya: (feels for her necklace in the sands) Oh, it's not here. (pounds
the floor, frustrated) It's not here!

Willow: (composes herself) Okay, that's a little blacker than I like my
arts.

Anya: (exasperated) Oh, don't be such a wimp.

Willow: (very uneasy) That, that-that wasn't just some temporal fold,
that was some weird Hell place. I-I don't think you're telling me
everything.

Anya: (tersely insistent) I swear, I am just trying to find my
necklace.

Willow: (indignantly) Well, did you try looking inside the sofa *in
Hell*?

Anya: Look, (smiles sweetly) we'll just try it again, and...

Willow: (steps back) No! I-I think emphatically not!

Anya: (angrily) I can't do it by myself!

Willow: (gathers her things) That's a relief. I'm outta here.

Anya: (furiously) Fine! Go! (mutters to herself) Idiot child.

Willow overhears that, and doesn't appreciate it.

Willow: (reaches down, haughtily) I believe these chicken feet are
mine. Look, m-magic is dangerous, Anya, i-it's, it's not to be toyed
with. Now, if you'll excuse me, I have someone else's homework to do.

She leaves the room. Anya looks down at the plate, frustrated, then
picks it up.

Anya: (anguished) Nothing! (smashes it)

Cut to the factory. It's empty except for a lot of small debris. Evil
Willow jerks up from the floor and looks around, shocked to suddenly
find that the Master, his machine, the humans, the vampires, everything
is gone.

Evil Willow: This is weird.

~~~~~~~~~~ Part 2 ~~~~~~~~~~

Cut to the street in front of the Sun Cinema. "Hotel" and "The Goose
Ran" are the featured films. The camera pans down from the sign to
several children running along the sidewalk and comes up on Evil Willow.
She's standing in the street, disoriented and confused by everything she
sees around her. There are so many people and children boldly walking
and running around at night without a care in the world. To her it's all
strange. Very strange. These people should be cowering in their homes,
not out enjoying themselves. As she walks along the yellow centerline,
some people walk by her, crossing the street from the theater to the
Espresso Pump, coming within reaching distance, blissfully unaware of
who she is. No one fears her. No one even notices her. Behind her she
hears a girl screaming and turns to look, but the girl is just resisting
some teasing from her boyfriend, not shaking in fear of a vampire. An
old woman approaches her, not even put off by her full leather attire.

Old woman: E-e-excuse me, young lady...

Evil Willow faces her and snarls. The lady is frightened, and she backs
away shaken, but she's not terrified as Evil Willow would have expected,
probably assuming she was just another punk. She rolls her eyes and
continues.

Cut to the Bronze. k's Choice is on stage performing "Virgin State of
Mind", a slow bluesy number, while several couples slow dance to it.

Lyrics: There's a chair in my head on which I used to sit / Took a
pencil and I wrote the following on it / Now there's a key where my
wonderful mouth / Used to be

Evil Willow enters and looks around. The place is calm, especially
compared to what she's used to. People are hanging out, chatting,
drinking, playing pool. Only a few eyes notice her in her black leather.

Lyrics: Dig it up, throw it at me / Dig it up, throw it at me

Evil Willow stops by a pool table and looks forlornly all around, taking
in the situation.

Lyrics: Where can I run to / Where can I hide / Who will I turn to /
Now I'm in the virgin state of mind

A guy in a leather jacket can't help but notice Evil Willow as she walks
around him, staring appraisingly at him with her evil scowl. She just
keeps going. He doesn't want anything to do with her.

Lyrics: Got a knife to disengage the voids that I can't bear / Cut out
words I've got written on my chair / Like, do you think I'm sexy / And
do you think I really care

Evil Willow begins to get depressed about how things suddenly are. She
doesn't watch where she's going, and neither does Percy, who bumps into
her.

Percy: Hey! (recognizes her, surprised, then amused) Rosenberg? What
are you doing, trick-or-treating? (points at her) You're supposed to be
at home doing my history report. I flunk that class, you're in big
trouble with Snyder. (smugly) Till we graduate, I own your ass.

She raises her eyes and looks at him with weary amusement.

Evil Willow: Bored now.

She shoves the heel of her hand squarely into his chest, sending him
flying onto a pool table. He lands hard on his back, and his momentum
forces him into a back roll off of it. Several guys around them are
shocked.

Guy#1: Whoa, whoa, whoa, man!

Guy#2: Hey!

Guy#1: What's up with *that*, man?

Guy#3: What the heck?

Evil Willow now has the attention of the crowd as she slowly goes over
to Percy.

Evil Willow: (pensively) I'm having a terrible night.

She reaches down and lifts Percy up from the floor by his throat,
digging her fingertips into his flesh and choking him.

Evil Willow: (expectantly) Wanna make it better?

Percy tries to punch her, but she idly blocks him and looks up into his
eyes, sadly at first but then with a wide grin when Percy can't pull her
hand off. He clutches her neck with his other hand and tries to choke
her. Some guys in the background make fun of Percy, unaware of the
seriousness of his situation.

Guy#4: Check it out!

Xander comes up behind him, eager to get in on the fun.

Xander: What's going on? Is there a funny thing?

The guys laughingly point over at Evil Willow and Percy, who have both
hands around each other's necks now. Percy is choking, while Evil Willow
just continues to smile. Xander runs up behind Percy and yanks him off
of her, throwing him to the floor.

Xander: Back off! You stay the hell away from her!

Percy: (panicked) Okay! Sure! (scrambles away)

Xander turns back to make sure Willow is okay, but is stunned by the way
she's dressed. For her part, Evil Willow's face brightens, glad to
finally see a familiar face.

Evil Willow: (thrilled) Xander!

Xander: (amazed) Will, changing the look not an idle threat with you.

Evil Willow: (smiles widely) You're alive!

She hugs him, running her hands sensuously over his neck and back.

Xander: Uh... Will, this is verging on naughty touching here. (her
hands go further down) Don't wanna fall back on bad habits. (her hands
reach his butt) (jumps, surprised) Hands! Hands in new places!

Evil Willow: (realizes, confused, revolted) You're alive.

Xander: (nods, eyeing her curiously) You mentioned that before. Will,
are you okay?

Evil Willow: (distraught) No! Everything's different.

Buffy: (finds them) Oh. There you are.

Xander: (never looking away from Evil Willow) Hey, Buff.

Buffy: Aren't you gonna introduce me to your... (recognizes) Holy
*God*, you're Willow.

Evil Willow: (recognizes the Slayer, vehemently) You.

Buffy: (tries to be polite) You know what? (smiles supportively) I, I
like the look. (stammers) It's, um... it's, it's extreme, but it, it, it
looks good, you know, it's a (breathes deeply) leather thing, and, uh...
(to Xander) I said extreme already, right?

Evil Willow: (steps up to Buffy, eyes narrowed with hatred) I don't
like you.

Buffy: (taken aback) Will, I'm sorry about today. You know how my foot
likes to live in my mouth. (puzzled) But you know... y-you really didn't
have to prove anything.

Evil Willow glares at both of them with disgust. She has nothing to say
to these humans.

Evil Willow: Leaving now. (starts away)

Xander: Will, gotta say, not lovin' the new you.

Buffy: (goes after her) Will, wait...

She grasps Evil Willow's arm from behind and turns her around, and is
dumbfounded when she sees her in her vampire guise.

Evil Willow: (roars) Get off me!

She shakes the Slayer off and stalks away, leaving Buffy and Xander
standing there in complete shock and dawning horror.

Cut to an alley. Evil Willow strides along it at a brisk pace. Behind
her two vampires come into view.

Alfonse: Willow Rosenberg.

Evil Willow: (stops and smiles to herself in anticipation) I'm not
supposed to talk to strangers.

Alfonse: Then we won't talk.

He nudges his partner to attack. Evil Willow does a side kick at him,
sending him stumbling back. Alfonse lunges at her, but she grabs onto
his shoulder and uses his momentum to flip him to the ground. She turns
around and does a half-spinning hook kick to the other one's head. He
backs up a step, but keeps his balance and leans back in to punch Evil
Willow. She middle blocks two shots and follows up with a punch to his
head. She grabs his shoulder while he's dazed and flips him over onto
his back. Alfonse comes at her again, and she connects with a roundhouse
kick to his side. He falls, but gets up quickly and grabs her shoulder.
She grabs onto his hand to keep it in place, and with her other hand she
pushes down on his shoulder, forcing him to flip forward onto his back.
She takes his hand and jerks it back hard, snapping his wrist. He grunts
in pain and gives in.

Evil Willow: (reprovingly) You made me cranky.

She brushes her fingers against his.

Alfonse: (panting) There's been a mistake here. We were sent after a
human.

Evil Willow: (intrigued) Really? Who do you work for?

Alfonse: (hoarsely) I'm not telling you a thing.

With a half-smile, she takes one of his fingers and bends it back
sharply, breaking it. He screams in pain.

Evil Willow: (still smiling) Who do you work for?

Alfonse: (gives in) Wilkins. The Mayor.

She takes another finger and breaks it, too. Again he cries out in pain.

Evil Willow: *Who* do you work for? (bats her eyes suggestively)

Alfonse: (gets it) You.

She drops his arm and lets him up. The other vampire gets up also,
rubbing his head.

Evil Willow: (commands) Get your friends. Bring them here. The world's
no fun anymore. (smiles evilly) We're gonna make it the way it was.
Starting with the Bronze.

Alfonse nods obediently at his new boss.

Cut to the library. Buffy and Xander come in, both silent, very detached
from reality. Giles hears them come in and walks out from his office.

Giles: Oh, Buffy. I thought you were going out tonight. I didn't
expect...

He sees the oppressive grief in their expressions.

Giles: (very worried) What is it?

Cut to later, after they've explained. They all sit on the stairs to the
stacks, detached and staring off into space. Giles dangles his glasses
from his hands. Xander idly handles a cross.

Xander: (takes a breath) This isn't real.

Buffy: (numbly) I can't feel anything. Arms, legs, anything.

Giles: She was truly the finest of all of us.

Xander: Way better than me.

Giles: (nods decisively) Much, much better.

Xander: It's all my fault.

Buffy: (despairingly) No, it's me. I-it's me. I'm the one that called
her reliable. She must have gone out and gotten attacked, which she
never would have done if I hadn't have called her reliable. And now my
best friend is...

Willow walks in and finds them there.

Willow: (curiously) What's going on?

They all look up surprised. Xander lifts his cross in defense. Willow
notices their sad faces and is amazed at their expressions.

Willow: Jeez, who died?

She notices just how deeply sad they really are and realizes she may
have gotten it right.

Willow: (almost panicked) Oh, God! Who died?

Xander jumps up and gets in Willow's face with the cross.

Xander: Back! Get back, demon!

She doesn't cower from it, but instead shows deep concern for him,
thinking maybe he's flipped out or something. Xander shakes the cross as
though it were broken and puts it back in her face. Buffy and Giles
notice that she's not frightened of the cross, and slowly approach.

Buffy: (breathlessly) Willow, you're alive?

Willow: (puzzled) Aren't I usually?

Without any further hesitation, Buffy runs the two steps to her best
friend and hugs her hard and close.

Buffy: Oh!

Willow is surprised, and lets out a little groan from the tightness of
the embrace. An instant later Xander is also hugging her for all he's
worth.

Willow: (wonderingly) I love you guys, too?

The hug goes on for a long moment before it gets too intense for Willow.

Willow: Okay. Oxygen becoming an issue.

They both let go, smiling at her with tears in their eyes. She smiles
back, but still doesn't know what to make of it all.

Willow: Giles, what's going on with these...

Before she can finish she finds herself being warmly embraced again by
the normally reserved Watcher.

Willow: Oh!

Again she groans from the tightness of the hug, and Giles quickly
releases her, a bit embarrassed at his emotional display.

Giles: Oh. Sorry. (backs away)

Willow: (still wondering) It's really nice that you guys missed me.
(wide-eyed) Say, you all didn't happen to do a bunch of drugs, did ya?

Xander: (breathless) Will, we saw you at the Bronze. A vampire.

Willow: (startled, then insulted) I'm not a *vampire*.

Buffy: You are. (gets a look from Willow) I-I mean, you, you were.
(very confused) Giles, planning on jumping in with an explanation any
time soon?

Giles: (very unsure) Well, uh... something... something, um, very
strange is happening.

Xander: (facetiously) Can you believe the Watcher's Council let this
guy go?

Cut to the Bronze. Anya walks up to the bar and sits.

Anya: (wearily) What a day. (to the bartender) Gimme a beer.

Bartender: (deadpan) I.D.

She gives him an incredulous look.

Bartender: I.D.

Anya: (loses it, thumps her fists on the bar) I'm eleven hundred and
twenty years old! Just gimme a friggin' beer!

Bartender: (unimpressed) I.D.

Anya: (sighs, defeated) Gimme a Coke.

Cut to the stage. Oz and Devon set up their equipment.

Devon: Man, we need a roadie. (wistfully) Other bands have roadies.

Oz: Well, other bands know more than three chords. Your professional
bands can play up to six, sometimes seven *completely* different chords.

Devon: That's just, like, fruity jazz bands.

He looks worriedly at Oz, seeking confirmation for this theory.

Angel: (finds them) Oz.

Oz: Hey, man. You looking for Buffy?

Angel: As always.

Oz: Well, no sightings as of yet, but I think she said she'd show.

The door to the club opens, and in walk several vampires. They fan out
into the crowd. The people back away in fright. Alfonse comes in last,
grabs an unlucky boy and throws him into a table.

Oz: (quietly to Angel) That doesn't look good.

Alfonse: (yells) EVERYBODY, SHUT UP!

From over at the bar, Anya notices the vampires and begins to take an
interest.

Alfonse: (to everyone) Alright. Nobody cause any trouble or try to
leave... and nobody gets hurt.

Angel: (quietly) Why don't I believe him?

Oz: (quietly) Well, he lacks credibility.

They notice one of the vampires prevent a guy from leaving through the
back door.

Oz: Can you get outta here?

Angel: (eyes cast upward) Skylight in the roof. I can make it.

Oz: (worried) I think we need some backup.

Angel: (evenly) I think I'm needed here.

Oz: (raises his eyebrows) Ten to one. Could get pointless.

The door opens again and another vampire enters, followed closely by
Evil Willow. She looks around at everyone, very pleased. Anya
straightens up now, quite intrigued. Evil Willow smiles when she reaches
the middle of the empty dance floor.

Evil Willow: Look. Everyone's all afraid. (sighs blissfully) It's just
like old times.

Oz: (in utter disbelief) Get Buffy. Do it now.

Angel wastes no time, wheels around, and begins climbing the stage ropes
to the roof. Devon gets in close behind Oz.

Devon: (quietly, smiling) Dude, check out your girlfriend.

Evil Willow saunters leisurely over to a girl alone at a table.

Evil Willow: (sweetly) What's your name?

Sandy: Sandy.

Evil Willow lightly brushes her hands along Sandy's arm and takes her
hand. She slowly pulls her onto the dance floor where everyone can see
them.

Evil Willow: You don't have to be afraid... (smiles disarmingly) just
to please me. (to everyone) If you're all good boys and girls, we'll
make you young and strong forever and ever.

She turns Sandy around to face the stage and stands behind her,
continuing to fondle Sandy's shoulders and head.

Evil Willow: (enticingly) We'll have fun.

Sandy flinches when Evil Willow grasps her hair and pulls it to the
side, forcing Sandy to tilt her head, leaving her neck bare. Evil Willow
lasciviously licks the girl's neck.

Evil Willow: If you're not...

She looks around warningly, vamps out, smiles, licks her lips and roars
as she bites Sandy savagely on the neck and drains her dry. Oz tries to
run from the stage to Sandy's aid, but is stopped by one of the
vampires.

Devon: (to Oz) No, man!

When Evil Willow is finished feeding, she lets Sandy's lifeless body
collapse to the floor and morphs back to her human guise.

Evil Willow: (idly curious) Questions? Comments?

Oz: (shocked) Willow. You don't wanna do this.

Evil Willow: (approaches blithely) I don't? (smiles proudly) But I'm so
good at it.

The vampire holding Oz lets him go down to meet her.

Oz: (horrified) Who *did* this to you?

Evil Willow: (recognizes him) I know you. (disgustedly) You're a White
Hat. (eyes narrow, puzzled) How come you're talking to me like we're
friends?

Anya slowly comes up to her from behind.

Anya: (unafraid) 'Cause he thinks you're someone else. He thinks you're
the Willow that belongs in *this* reality.

Evil Willow: (confused) Another me?

Anya: You know this isn't your world, right? I mean, you know you don't
belong here.

Evil Willow: (softly) No. This is a dumb world. (smiles wistfully) In
my world there are people in chains, and we can ride them like ponies.

Anya: (states the obvious) You wanna get back there.

Evil Willow: (nods mournfully) Yeah.

Anya: So do I.

Cut to the school. Cut to the library. Giles sits deep in thought.
Willow leans in Giles' office doorway while Buffy and Xander sit on the
study table.

Willow: This is creepy. I don't like the thought that there's a vampire
out there that looks like me.

Xander: Not looks like. Is.

Buffy: It was exactly you, Will, every detail. Except for your not
being a dominatrix. (uneasily) As far as we know.

Willow: (rolls her eyes, grins sardonically) Oh, right. Me and Oz play
'Mistress of Pain' every night.

Giles furrows his brow. Buffy and Xander's eyes glaze over.

Xander: Did anyone else just go to a scary visual place?

Buffy: Oh, yeah.

They all look up when Angel makes a quick and noisy entrance, breathing
hard from running.

Angel: (very upset) Buffy, I... I just... Something's happened that...

He pauses when he gets patient, waiting looks from Buffy and Xander.

Angel: (blurts it out) Willow's dead.

Buffy and Xander nod knowingly. Willow straightens up from leaning
against the door frame. Angel notices her.

Angel: (distractedly) Hey, Willow.

He looks back at Buffy and Xander. Xander raises his eyebrows at him.
Suddenly it clicks in Angel's mind, and he does a double take at Willow.

Angel: (very confused) Wait a second.

He looks back at Buffy and Xander for confirmation. Giles raises his
eyebrows, rolls his eyes and grimaces.

Xander: (understandingly) We're *right* there with you, buddy.

Buffy: We saw her, too, at the Bronze.

Willow smiles reassuringly at him and blithely waves.

Angel: (still somewhat unsure) Okay. She's there now with a cadre of
vampires looking to party.

They all immediately get up and head out.

Buffy: (resignedly) We can figure out who she is *after* we stop the
feeding frenzy.

Cut to the hall.

Buffy: How many of them were there?

Angel: Eight or ten.

Buffy: (to Giles) Should we call Faith?

Giles: No, I don't want her in combat yet. Not around civilians.

Xander: (heartily) Hear, hear.

Willow: (holds back) Guys? (they stop and look back) What are we gonna
do with me? The... other... me?

The three men look at each other uncomfortably, shuffling their feet and
hanging back. Buffy realizes she has to take the lead.

Buffy: (comes closer to Willow) I don't know, Will. (hesitates) I mean,
we just have to stop them.

Willow: I-I get that. I just kind of wanted to know... (thinks of
something) Oh! Hey, uh, go. I-I'll catch up.

She heads back into the library as the others go. Cut inside the
library. Willow goes to the checkout counter and leans over, but can't
reach what she's looking for. She starts to go around it, but an arm
reaches around from behind and grabs her. A hand clamps over her mouth
to prevent her from screaming.

Evil Willow: (gloating) Alone at last.

~~~~~~~~~~ Part 3 ~~~~~~~~~~

The library. Evil Willow turns Willow around and looks her up and down,
particularly noticing her pink sweater.

Evil Willow: (appraisingly) Well, look at me. (doubtfully) I'm all
fuzzy.

Willow: What do I want with you? (catches herself) Uh...

Evil Willow: (grimly) Your little school friend Anya said that you're
the one that brought me here. She said that you could get me back to my
world.

Willow: Oh. (gets it) Oh! Oops!

Evil Willow: But I don't know... (smiles wickedly) I kinda *like* the
idea of the two of us.

She turns Willow around again, caressing her shoulders.

Evil Willow: We could be quite a team, (meaningfully) if you came
around to *my* way of thinking.

Willow: (uncertainly) Would that mean we have to snuggle?

Evil Willow brushes Willow's hair away from her neck.

Evil Willow: (coaxing) What do you say?

She gives Willow's neck an eager, lengthy lick. Willow shudders with
loathing and grimaces at the feeling.

Evil Willow: (enticingly) Wanna be bad?

Willow: (completely unnerved) This just can't get more disturbing.

Evil Willow growls horribly with desire and bares her teeth behind
Willow's neck. Willow freaks out and whirls around, stepping back and
away from her.

Willow: (flapping her hands with disgust) Ack! Ew! No more! You're
really starting to freak me out!

She tries to go around Evil Willow, but gets blocked. She snatches up
Xander's cross from the counter and nervously waves it in Evil Willow's
face, who roars and bats her arm away, sending the cross flying. She
grabs Willow and throws her hard up and over the counter. Willow lands
with a crash, hitting her head hard against the metal filing cabinet.

Willow: Ow!

Evil Willow: (stalks grimly around the counter) You don't wanna play, I
guess I can't force you.

Willow reaches under the counter for what she originally came for and
pulls out the dart rifle just as Evil Willow comes through the door to
behind the counter.

Evil Willow: Oh, wait.

Willow locks the bolt in place.

Evil Willow: (smiling meanly) I can.

Willow frantically aims and fires. The dart hits Evil Willow dead center
of her chest. Stunned, she looks down at the protruding dart, staggers
and starts to fall.

Evil Willow: (moans) Bitch...

She hits the floor. Willow stares in fearful amazement at her other
fallen self.

Cut to later. Angel and Xander drag Evil Willow by the arms into the
book cage.

Giles: (dumbfounded) It's extraordinary.

Willow: (appalled) It's horrible! That's me as a vampire? (Angel closes
the door) I'm so evil and... skanky. (aside to Buffy, worried) And I
think I'm kinda gay.

Buffy: (reassuringly) Willow, just remember, a vampire's personality
has nothing to do with the person it was.

Angel: (without thinking) Well, actually... (gets a look from Buffy)
That's a good point.

Xander: So, uh, what do we do now?

Giles: We still have to get to the Bronze.

Angel: Well, even if they're supposed to wait for her they may start
feeding. Vampires are not notoriously reliable.

Xander: (hopefully) So we charge in, much in the style of John Wayne?

Giles: High casualty risk. I haven't any other plan, though.

Buffy: (raises her hand) Uh, I have a really bad idea.

Cut to the Bronze. The camera pans from the sign down to the group.
Angel drops down from the roof onto a crate, then down to the pavement.

Angel: They're still in a holding pattern. That's good. It means they
must really be afraid of you.

Willow walks up to them wearing Evil Willow's leather ensemble.

Willow: Who wouldn't be?

She shifts around uncomfortably, trying to get the feel of the tight
outfit.

Buffy: Are you okay in that?

Willow: It's a little binding. I guess vampires really don't have to
breathe. (notices her cleavage) Gosh, look at those.

Xander stares with wide eyes.

Giles: (stammers) Um, ahem, Willow, you, uh, you go in and defuse the
situation as best you can. At least try and get some of them to come out
and even up the odds a bit.

Buffy: First sign of trouble, you give us a signal. We come in hard and
fast.

Xander: What *is* the signal?

Willow: (worried) Me screaming.

Angel: Giles, you and Xander wait by the back entrance.

Giles: Good.

They go. Buffy shows concern for her friend.

Buffy: Now, you're sure you're up to this?

Willow: Don't worry. I won't do anything that could be interpreted as
brave. (smiles)

Buffy: We'll be right outside.

Willow nods wanly and heads for the door, still twisting uncomfortably
in the leather. She takes a deep breath and knocks with firm resolve.

Cut inside. A vampire opens the door. Willow smiles and waves at him in
greeting.

Willow: Hi. I'm back.

She slowly comes in. Alfonse and Anya meet her inside. Willow does her
best not to show her fear.

Alfonse: Did you find the girl?

Willow: (tries to sound authoritative) Yep. I did.

Anya: (mystified) Where is she?

Willow: (bravely) I killed her.

Anya gives her a look of stunned disbelief.

Willow: And sucked her blood, (nods triumphantly) as we vampires do.

The silence is thick with tension, making her nervous. She turns to the
doorman.

Willow: (quietly aside to him) You know, I think maybe I heard
something out there. Why don't you go check?

He opens the door and goes out, closing the door behind him. Outside
Angel grabs him by the shoulders and holds him steady as Buffy plunges a
stake into his chest. Back inside, Anya confronts Willow.

Anya: (incredulous) H-how could you kill her? She was our best shot at
getting your world back.

Willow: (walks past her, straightens challengingly) I don't like that
you dare question me.

Oz notices that something's up.

Willow: (now enjoying herself) Maybe I'll have my minions take you out
back and kill you horribly.

She sneaks Oz a little smile and wave. He barely reacts, just raising an
eyebrow a bit. Anya follows her onto the dance floor.

Anya: (muttering) Vampires. Always thinking with your teeth.

Willow: (haughtily) She bothered me. She's so weak and accommodating.
She's always letting people walk all over her, (turns to face her) and
then she gets cranky with her friends for no reason. I just *couldn't*
let her live.

She steps over to another vampire, indicating the door.

Willow: (chummily) You know, he's been gone for a while. Why don't you
go check on him? (pats his shoulder approvingly)

He heads for the door and goes out.

Alfonse: (impatiently) Well, Boss, since that plan is out, why don't we
get with the killing?

Willow suddenly worries that her plan may have backfired.

Cut to the library. Evil Willow regains consciousness in the book cage,
now dressed in Willow's pink sweater and flowery skirt. She sits up and
notices her change of clothes.

Evil Willow: (recoiling) Oh, this is like a nightmare.

The door opens, and Cordelia comes into the library. She's dressed in a
shimmery evening dress, carrying a couple of books.

Cordelia: Hello? Giles?

Evil Willow notices her and remembers her recent kill in the alternate
universe.

Cordelia: (casually) Wesley? I just happened to stop by... for books.

Evil Willow: (stands up, speaks imperiously) Hey, you.

Cordelia: (faces her) 'Hey me'? (insulted) 'Hey me' what? I have a
name, you know.

Evil Willow: (thinks) Uh, Cordelia.

Cordelia: (steps over) What did you do? Lock yourself in the book cage?

Evil Willow: (cunningly goes along with it) Yeah. Lemme out... 'Cause
I'm so helpless.

Cordelia: Okay.

She heads behind the counter. Evil Willow smirks at her success.

Cordelia: I think Giles keeps a spare. How'd you manage to lock
yourself in, anyway?

Evil Willow: Uh, I was looking at books. I like... books...

Cordelia finds the keys and goes back to the cage.

Evil Willow: ...'cause I'm shy.

Cordelia: (sarcastically) Yeah, right. The famous shy girl act all the
boys fall for.

Evil Willow: (anxiously) Open the cage. (tenses up)

Cordelia puts in the key and turns it, but stops short of unlocking it.
She looks up at Evil Willow and has a thought.

Cordelia: Wait. (briskly) It occurs to me that we've never really had
the opportunity to talk. You know, woman to woman... with you locked up.

Evil Willow: (impatient) Don't wanna talk. Hungry.

Cordelia: (pretends to think) What could we talk about? Oh! Hey! How
about the ethics of boyfriend stealing?

Evil Willow can't believe it.

Cut to the Bronze.
<b

Kikavu ?

Au total, 176 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Supersympa 
21.09.2020 vers 23h

Elisea2017 
26.08.2020 vers 12h

IThink 
23.07.2020 vers 10h

MikeBallin 
16.06.2020 vers 03h

Darilou 
24.04.2020 vers 19h

Shannah 
09.04.2020 vers 16h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Aloon33  (14.01.2019 à 16:50)

Faith s'intègre mais on ne la voit qu'une fois et tous n'ont pas l'air accueillants envers elle. Sa relation avec le maire est excellente ! Et Willow, excellent épisode, purement hilarant des scènes grandioses ! Alyson Hannigan est parfaite !!! Et Willow et Oz ont parlé dans les épisodes précédents, leur réconciliation s'est faite petit à petit :)

stephe  (01.12.2018 à 10:17)

Ca m'a fait bizarre de voir Faith avec le groupe, tout est "pardonné" sans qu'on n'en voie rien ! et en plus elle joue double jeu... 

pauvre Willow, elle veut changer et là son soi vampire apparait lol c'était assez marrant de voir tout ça ! et j'aime décidément beaucoup l'amitié entre Buffy & Willow^^

par contre, j'ai du zappé la réconciliation Willow-Oz... ils sont soudain ensemble de nouveau ?! Cordélia qui parle à Willow, ça c'était drôle!

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Retrouvez désormais tous les EVs de la citadelle dans la rubrique HypnoFanfics!
HypnoFanfics | Parcourez la bibliothèque!

Notre quartier dédié à la série Elite vient d'ouvrir ses portes ! Bonne visite !
Nouveau quartier ! | Elite

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Gagnez l'HypnoCard de votre choix en choisissant une case de notre calendrier de l'Avent !
Les HypnoCards fêtent Noël | Misez !

Activité récente

Les Designs
16.11.2020

501 - Musiques
22.11.2020

Saison 7
09.11.2020

Saison 2
09.11.2020

Saison 4
09.11.2020

Saison 1
09.11.2020

Saison 3
09.11.2020

Tournage
09.11.2020

Actualités
I Know What You Did Last Summer : le film adapté en série !

I Know What You Did Last Summer : le film adapté en série !
Amazon Prime vient de passer la commande officielle d'une série adaptée du film I Know What You Did...

TEASER | Suicide Squad 2 : Nathan Fillion est T.D.K.

TEASER | Suicide Squad 2 : Nathan Fillion est T.D.K.
En marge du panel DC Fan Dome qui s'est tenu le 22 août, le réalisateur James Gunn a dévoilé en...

The Order : James Marsters fait un caméo

The Order : James Marsters fait un caméo
James Marsters, l'interprète de Spike, sait surprendre ses fans. La nostalgie des fans de son...

Claws : Juliet Landau sort les ongles en saison 4

Claws : Juliet Landau sort les ongles en saison 4
Celle qui est à l'origine d'une des exécutions les plus mémorables de Buffy (ou, disons-le, de la...

Let the Wrong One In : Anthony Head contre les vampires !

Let the Wrong One In : Anthony Head contre les vampires !
Anthony Head vient de signer pour être l'une des stars de Let the Wrong One In, une comédie...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Emilie1905, Hier à 20:28

Nouveau design pour célébrer la saison 2 sur Zoey's Extraordinary Playlist

lolhawaii, Hier à 21:47

Nouveau design pour promouvoir la saison 5 de MacGyver

quimper, Aujourd'hui à 00:57

Le quartier The Closer vous présente son calendrier de décembre ainsi que celui de novembre. Oui je sais je suis très en retard

quimper, Aujourd'hui à 00:59

Egalement une nouvelle PDM et un nouveau duel dans Un nouveau aux Crimes Majeurs. Bon mois de décembre à vous toutes et tous

CastleBeck, Aujourd'hui à 02:16

Les quartiers Castle, Anne, This Is Us et Lethal Weapon vous offrent des calendriers de l'Avent. venez faire le décompte avec nous.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site